Célébration du 68ème anniversaire de la création de la DGSN

Célébration du 68ème anniversaire de la création de la DGSN
Célébration du 68ème anniversaire de la création de la DGSN

Jeudi 16 mai 2024 à 15h18

Tanger – La préfecture de police de Tanger a organisé jeudi une cérémonie à l’occasion de la célébration du 68ème anniversaire de la création de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Cette cérémonie a été marquée par l’organisation d’un défilé des différentes unités de police, la levée du drapeau national et le chant de l’hymne national à la caserne du groupement mobile des forces de l’ordre de Tanger, en présence du Wali de Tanger. -Région Tétouan-Al Hoceima, Younes Tazi, du gouverneur de la province de Fahs-Anjra, Abdelkhalek Marzouki, du préfet de police de Tanger, Abdelkebir Farah, et de plusieurs responsables de la DGSN et de la Direction générale de la surveillance territoriale (DGST ), ainsi que les autorités militaires et judiciaires, les représentants des conseils élus, les services déconcentrés et les services consulaires accrédités à Tanger.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le préfet de police de Tanger a souligné que les différents services ont œuvré à la mise en œuvre optimale de la stratégie sécuritaire mise en place par la DGSN, en adoptant une approche globale, à travers laquelle ils ont accompagné les nouvelles évolutions et pris soin de développer leur en ressources humaines et en équipements logistiques, en vue d’assurer l’efficacité des interventions et de réduire les indicateurs de criminalité, notant que ces efforts visent à accompagner les transformations économiques que connaît la région de Tanger et à faire face au développement des différentes formes de criminalité.

Dans ce contexte, M. Farah a présenté le bilan d’action des différents services de sécurité, notant que la préfecture de police de Tanger a pris soin de simplifier les procédures d’obtention des documents administratifs, et de consacrer la philosophie de la police de proximité. , à travers le déploiement de quatre véhicules équipés pour enregistrer les données d’identité dans les communautés rurales et les zones densément peuplées, et la mobilisation des ressources humaines et logistiques aux points frontières pour assurer le bon déroulement de l’opération « Marhaba » et accompagner l’augmentation du nombre de passagers. .

Dans le domaine de la lutte contre la délinquance, le responsable sécuritaire a affirmé que la préfecture de police de Tanger a mobilisé toutes ses ressources humaines et logistiques pour lutter contre la délinquance, sous toutes ses formes, en privilégiant l’aspect préventif et proactif en vue de consolider le sentiment de sécurité des citoyens.

Ces efforts, a-t-il poursuivi, ont abouti à l’arrestation de 58.496 personnes et à la saisie de 24 tonnes et 540 kg de Chira, plus de 1.988 tonnes de cocaïne, 14 kg d’héroïne et 511.539 comprimés psychotropes.

Par ailleurs, la préfecture de police de Tanger a attaché une grande importance à la sécurité routière et à la régulation de la circulation, donnant la priorité à la facilitation du trafic, notamment à proximité des zones industrielles et des ports, tout en activant le volet mesures répressives en matière de sécurité routière (16,67 millions de dirhams d’amendes perçues).

M. Farah a noté que ces efforts coïncidaient avec le soutien aux fondements de l’ordre public et à la préservation des droits et libertés publics, outre la couverture sécuritaire des différentes manifestations nationales et internationales organisées à Tanger et l’organisation de campagnes de sensibilisation sur la les risques d’addiction et de violence dans les écoles, ainsi que sur le hooliganisme dans les stades et la protection de l’environnement au profit des étudiants (plus de 46 000 bénéficiaires), ainsi que la consolidation de l’approche participative avec la société civile et les médias, tout en interagissant avec l’information publiés en ligne sur des crimes présumés et la détection de fausses informations.

Il a également mis l’accent sur le renforcement des services sociaux pour les policiers et leurs familles, notamment en ce qui concerne les services de santé, et l’accompagnement des retraités et des veuves, outre le renforcement des capacités et la formation des policiers dans les différentes spécialités liées au domaine policier, en s’inscrit dans la stratégie de la DGSN visant à accompagner l’accélération de la transformation numérique et à établir un service public de qualité, transparent et accessible.

Cette cérémonie a été marquée par la décoration de plusieurs retraités et fonctionnaires de la DGSN de Wissams Royaux.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A Marrakech, des gens volent les trottoirs
NEXT La Fécafoot suspend Marc Brys