278 km² pris en 7 jours, plus gros gain russe

278 km² pris en 7 jours, plus gros gain russe
278 km² pris en 7 jours, plus gros gain russe

278 km² parcourus en 7 jours, le plus gros gain russe depuis longtemps

Publié aujourd’hui à 10h05

L’armée russe a pris 278 km² en une semaine dans l’est de l’Ukraine, principalement dans la région de Kharkiv, soit son plus grand gain de territoire ukrainien en un an et demi, selon une analyse réalisée jeudi par l’AFP à partir de données fournies par l’Institut américain pour l’armée. Étude de la guerre (ISW).

Entre le 9 et le 15 mai, 257 km² ont été conquis dans la seule région de Kharkiv (nord-est), épicentre de l’offensive russe où Moscou revendique la prise de plusieurs localités. Les 21 autres kilomètres carrés conquis par l’armée russe se trouvaient en différents points de la ligne de front, dont le village symbolique de Robotyné, au sud du pays.

Résistance ukrainienne

Mais l’armée ukrainienne résiste. Elle a indiqué jeudi matin avoir stoppé “l’avancée” russe dans certaines zones de la région de Kharkiv (nord-est) où la Russie a lancé une attaque surprise le 10 mai, occupant de nouveaux territoires.

“La situation dans le secteur de Kharkiv reste compliquée” mais “nos forces de défense ont réussi à stabiliser partiellement la situation, l’avancée de l’ennemi dans certaines zones et localités a été stoppée”, a déclaré le porte-parole à la télévision. discours des forces ukrainiennes dans la région, Nazar Volochyn.

L’armée russe « essaie toujours de créer les conditions nécessaires à de nouvelles avancées », a-t-il ajouté.

Concernant la ville de Vovchansk, ville d’environ 18 000 habitants avant la guerre et l’une des deux principales localités de la région que Moscou tente d’occuper, les forces ukrainiennes sont en train de « passer au peigne fin les bâtiments » au nord du pays. la ville, alors que des combats de rue y avaient eu lieu ces derniers jours, a ajouté M. Volochyne.

Blogueur militaire ukrainien

L’armée ukrainienne « tente de stabiliser la situation, d’infliger des dégâts et d’empêcher l’ennemi de prendre pied. Des contre-attaques (ukrainiennes) sont en cours », a-t-il déclaré.

Le populaire blogueur militaire ukrainien Yuriy Butoussov, suivi par un demi-million de personnes, a affirmé pour sa part que « l’offensive russe dans le nord de la région de Kharkiv a été stoppée de facto ».

“Les groupes d’assaut russes ont subi des pertes, mais n’ont pas encore été détruits, et les combats se poursuivent”, a-t-il ajouté sur Facebook mercredi soir.

A Vovchansk, l’armée russe “continue d’accumuler ses forces” et tente de déloger les forces de Kiev, a déclaré M. Butousov, ajoutant que “le district central de Vovchansk continue d’être défendu par des soldats ukrainiens”.

Selon le gouverneur régional Oleg Synegoubov, quelque 8 779 personnes ont été évacuées dans la région. Une quinzaine de personnes ont également été blessées lors de différents bombardements dans la région.

AFP

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

3 commentaires

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les grands doutes des économistes sur l’emploi et la croissance
NEXT « Un cri terrible et un bruit sourd », témoigne un passager britannique