70 nouvelles arrestations

70 nouvelles arrestations
70 nouvelles arrestations
Les violences ont commencé à Nouméa après que les députés français ont adopté une réforme constitutionnelle qui a élargi le corps électoral en Nouvelle-Calédonie (archives). © KEYSTONE/EPA/STR

Publié le 16/05/2024

Soixante-dix nouvelles arrestations ont eu lieu ces dernières 24 heures en Nouvelle-Calédonie, a indiqué jeudi matin le Haut-commissariat de la République à Nouméa. Ce territoire français est en proie depuis lundi à des violences qui ont fait quatre morts.

Parmi les morts, trois sont des émeutiers et un est un jeune gendarme qui a succombé à ses blessures après avoir été touché à la tête.

Le Haut-Commissaire a salué « l’engagement et le professionnalisme des policiers qui font l’objet d’attaques ». “64 gendarmes et policiers ont été blessés” et “près de 200 émeutiers ont été interpellés” depuis lundi, a-t-il précisé.

Il a annoncé la mise en place d’un pont aérien entre la France métropolitaine et le territoire océanien pour permettre l’acheminement rapide de renforts et de matériels de sécurité afin de garantir la prise en compte des besoins de la population.

L’archipel du Pacifique Sud a été placé mercredi sous l’état d’urgence. Cinq membres de la frange radicale des séparatistes ont été assignés à résidence.


ats, AFP

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Si c’est mon dernier match ici, je suis en paix avec moi-même »
NEXT Protection du caribou des forêts et des montagnes