Marion Montaigne, la fille qui aimait les dinosaures

Marion Montaigne, la fille qui aimait les dinosaures
Marion Montaigne, la fille qui aimait les dinosaures

Publié le 15 mai 2024 à 20h45 / Modifié le 15 mai 2024 à 20h51

Travaillant sur un projet inédit dans lequel les dinosaures jouent le rôle principal, Michael Crichton consulte John H. Ostrom, paléontologue à Yale. Il aimerait lui emprunter Déinonychus, le théropode carnivore que le scientifique a découvert une vingtaine d’années plus tôt. L’écrivain est déçu : pas plus grand qu’un loup, la terreur du Crétacé n’est pas le malabar qu’il espérait. Et le vélociraptor ? Hélas! Celui-ci a la taille d’une oie… Dédaignant l’exactitude scientifique, Crichton fait du rapace la star athlétique de parc jurassiquebest-seller puis blockbuster montrant les chers disparus du Mésozoïque comme on ne les a jamais vus

A lire aussi : Le dinosaure est l’avenir de l’homme selon « Jurassic World : The World After »

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 31 mai, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?
Ouvrir une session

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV que retenir du débat entre Gabriel Attal et Jordan Bardella
NEXT 2 morts, une dizaine de blessés (secours)