La ville de Nador incarne actuellement une vision d’un Maroc moderne axé sur l’excellence (DG de l’agence Oriental)

Lundi 13 mai 2024 à 19h38

Rabat – La ville de Nador incarne actuellement une vision d’un Maroc moderne, dynamique et axé sur l’excellence, a affirmé lundi à Rabat, le directeur général de l’Agence de développement de l’Oriental, Mohammed Mbarki, lors d’une réunion consacrée à la présentation des derniers travaux de l’Agence intitulés « Nador, un Maroc gagnant ».

S’exprimant dans le cadre de l’événement « Nouvelles publications » à l’occasion du 29ème Salon international de l’édition et du livre (SIEL), M. Mbarki a souligné que cet ouvrage met en valeur le potentiel de cette ville en explorant les grands projets de développement en cours, dans le sillage de l’Initiative Royale pour le Développement de l’Oriental a déclaré lors du discours Royal à Oujda le 18 mars 2003.

Disponible en quatre langues (arabe, amazigh, français et espagnol), ce bel ouvrage révèle les trésors cachés de Nador, en braquant les projecteurs sur cette ville qui regorge d’un énorme potentiel, avec une évolution remarquable au cours de la dernière décennie, a-t-il déclaré. stressé.

“Cette ville, longtemps restée peu connue, peut désormais se présenter au monde comme un lieu d’avenir”, a-t-il noté, rappelant son rôle important dans le développement économique du pays.

A travers une approche anthropologique porteuse de nombreuses découvertes, l’ouvrage retrace l’histoire de la région, et évoque la situation actuelle ainsi que les perspectives d’avenir, grâce à une réelle volonté d’approfondir l’action de recherche et de valorisation du patrimoine archéologique.

En plus de mettre en valeur les richesses naturelles et le potentiel économique, l’ouvrage invite le lecteur à s’immerger dans le riche patrimoine culturel de Nador : poteries féminines rurales, bijoux rifains, etc., tout en mettant l’accent sur les caractéristiques uniques des vêtements, contribuant ainsi à préserver la mémoire collective. .

À l’instar des éditions précédentes, la programmation culturelle du SIEL, qui propose un large choix d’activités réunissant auteurs, penseurs et créateurs marocains et étrangers, confirme la vocation du Maroc comme pays de rencontres, de dialogue et d’échanges culturels.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 29ème édition du SIEL (9-19 mai) voit la participation de 743 exposants représentant 48 pays, avec comme invité d’honneur l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la science et la culture (UNESCO). .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV voici les graves accusations portées contre lui
NEXT « tout est liquidé » – France Bleu