M. Benmoussa annonce le lancement prochain d’une plateforme numérique d’apprentissage à distance de l’amazigh

M. Benmoussa annonce le lancement prochain d’une plateforme numérique d’apprentissage à distance de l’amazigh
M. Benmoussa annonce le lancement prochain d’une plateforme numérique d’apprentissage à distance de l’amazigh

Lundi 13 mai 2024 à 19h43

Rabat – Le ministre de l’Éducation nationale, de l’école maternelle et des sports, Chakib Benmoussa, a annoncé, lundi à Rabat, le lancement prochain d’une plateforme numérique d’apprentissage à distance de la langue amazighe au profit des élèves, dans le but d’accélérer le rythme des apprentissages. ce langage et en soutenant les efforts de sa généralisation progressive.

Une série de mesures concrètes ont été prises par le ministère en vue d’améliorer l’enseignement de la langue amazighe dans le système éducatif, conformément à la Haute Volonté Royale et en application du contenu de la loi-cadre et du plan gouvernemental, a souligné M. Benmoussa en réponse à deux questions orales à la Chambre des Représentants sur l’enseignement de la langue amazighe.

En termes de ressources humaines et de formation continue, le nombre d’enseignants de langue amazighe a augmenté, passant de 200 enseignants en 2021 à 600 enseignants par an, outre la formation de la première promotion des inspecteurs pédagogiques de l’enseignement primaire en langue amazighe, il a dit.

Pour renforcer les capacités des enseignants dans l’enseignement de la langue amazighe, des formations ont été lancées la semaine dernière dans toutes les régions au profit de 4.400 enseignants (double spécialisation), a également indiqué le responsable gouvernemental.

M. Benmoussa a également exprimé le souci de son département d’assurer la présence d’au moins un enseignant amazigh dans chaque établissement, afin d’atteindre l’objectif de couvrir les établissements d’enseignement primaire à 50% en 2026 et parvenir à la généralisation de l’enseignement de cette langue en 2030. .

Concernant les évolutions au niveau éducatif, le ministre a souligné la mise à jour du programme de langue amazighe au niveau primaire, en coopération avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe, ainsi que la publication de sept nouveaux manuels scolaires de langue amazighe. couvrant les six années de l’enseignement primaire, en plus de la mise à disposition de guides pédagogiques et de ressources numériques couvrant le programme scolaire.

L’éducation nationale étudie avec le secteur privé la possibilité d’intégrer la langue amazighe dans les établissements privés, a-t-il indiqué, notant qu’il est également question d’inscrire cette langue dans les concours nationaux, régionaux et provinciaux et de promouvoir la culture amazighe dans les domaines artistique, culturel. et des projets pédagogiques.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le MR est en nette augmentation à Bruxelles, mais reste stable en Wallonie : comment l’expliquer ?
NEXT Le 91e Congrès de l’ACFAS a lieu à l’Université d’Ottawa