Accompagnement avant, pendant et après le cancer du sein

Accompagnement avant, pendant et après le cancer du sein
Accompagnement avant, pendant et après le cancer du sein

Contenu sponsorisé

Depuis près de 30 ans, la Fondation cancer du sein du Québec veille au bien-être des personnes atteintes de la maladie tout en finançant la recherche médicale pour améliorer leur taux de survie. Rien qu’en 2021, près de 3 400 personnes ont eu recours à l’un ou l’autre de ses services. Le besoin de soutien est constant, car, rappelons-le, une femme sur huit recevra un diagnostic de cancer du sein au cours de sa vie, soit plus de 8 000 personnes au Québec annuellement. Il s’agit de la forme de cancer la plus courante et de la deuxième cause de décès par cancer chez les femmes au Canada. Mais grâce à la Fondation, toute une communauté bienveillante s’active avant, pendant et après le diagnostic, pour informer, sensibiliser et soutenir les personnes touchées et leurs proches aussi longtemps que nécessaire. Non seulement la Fondation est la meilleure alliée des personnes atteintes d’un cancer du sein au Québec, mais elle est presque une deuxième famille.

Les séquelles de la maladie

Un diagnostic de cancer du sein est toujours une nouvelle dévastatrice. Cela s’accompagne d’une foule d’émotions intenses, parmi lesquelles la peur et la tristesse ne sont pas les moindres. Le présent et le futur sont bouleversés, les repères familiers sont brisés. La trajectoire qui s’amorce alors est remplie d’incertitudes et de multiples enjeux auxquels il faut faire face en même temps que la maladie elle-même. Les questions relatives au travail, à la gestion quotidienne de la vie familiale, aux vacances prévues de longue date à une heure précise, à l’atteinte de l’image corporelle, à la fertilité future, à la sexualité se succèdent jusqu’à une éventuelle rémission et ne laissent que peu de répit.

Comme l’explique Cédric Baudinet, directeur des investissements et de la promotion de la santé à la Fondation du cancer du sein du Québec : « Qu’il s’agisse de questions sur les symptômes, d’anxiété liée à l’attente des résultats, au maintien ou à l’amélioration de la qualité de vie pendant et après le traitement, il est essentiel de accompagner les personnes atteintes d’un cancer du sein tout au long de leur parcours. » Sur toute leur trajectoire, bien sûr, et peu importe où ils se trouvent dans la province, car environ 60 % des cas de cancer du sein sont regroupés dans cinq grandes régions : Montréal, Montérégie, Capitale-Nationale, Laurentides et Mauricie–Centre-du-Québec, tandis que 40 % sont dispersés dans les autres régions administratives. C’est pourquoi l’offre de services de la Fondation évolue constamment, grâce à une écoute attentive de ce qui se passe sur le terrain.

Assistance complète

Comme c’est le cas pour de nombreux organismes de bienfaisance, la mission de la Fondation cancer du sein du Québec est multiforme et englobe à la fois la recherche et l’innovation — qui représentent 50 % des investissements —, le soutien à la communauté, l’éducation et la sensibilisation, ainsi que la défense des intérêts des personnes touchées par la crise. maladie. Outre l’éducation et la sensibilisation, qui s’adressent aussi bien au grand public qu’aux personnes directement touchées par la maladie, tous les services d’accompagnement destinés aux personnes atteintes d’un cancer du sein couvrent tous les aspects de la vie concernés. par l’onde de choc de la maladie. Il s’agit notamment de l’aide financière, de la ligne d’écoute par les pairs, du soutien psychosocial, du yoga oncologique, de la Clinique Virtuelle et du programme Ma Santé Active.MC. « Notre offre de services évolue avec la réalité du cancer du sein au Québec et les besoins des personnes touchées. C’est pourquoi nous offrons chaque année davantage de séances de yoga, l’accès à la télémédecine via la Clinique Virtuelle, l’écoute par les pairs et un montant global d’aide financière qui a augmenté de 35 % au cours des 4 dernières années. », précise la présidente-directrice générale de la Fondation, Karine-Iseult Ippersiel.

Pour compenser certaines dépenses occasionnées par une maladie ou une diminution de revenu due à un arrêt de travail, la Fondation offre aux personnes admissibles un montant pouvant aller jusqu’à 1 250 $ par demande. La ligne d’assistance gratuite accueille les demandes d’informations en cas d’évolution inquiétante au niveau de la poitrine, le besoin de se rassurer suite à un diagnostic positif et les demandes de conseils des proches. Il a été démontré qu’il réduit l’anxiété des appelants de 40 % entre le début et la fin de l’appel. Le soutien psychosocial permet de retrouver un équilibre au quotidien grâce à des rencontres individuelles ou familiales, en personne, par téléphone ou par visioconférence. Le programme Ma Santé ActiveMC, qui comporte cinq volets, propose des conseils nutritionnels ainsi que des activités physiques adaptées, dont une pratique de yoga encadrée et sécuritaire fondée sur des preuves scientifiques. Enfin, la Clinique Virtuelle, gratuite et accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, offre des soins primaires à distance aux personnes touchées par le cancer du sein et à leurs familles.

Un allié constant

La Fondation, qui fêtera ses 30 ans cette annéee anniversaire, défend les intérêts et veille au bien-être des personnes atteintes d’un cancer du sein et de leurs proches avec détermination. Sa contribution exemplaire se mesure, entre autres, par les sommes qu’elle investit chaque année dans la recherche médicale et scientifique de pointe permettant des avancées significatives au bénéfice des personnes atteintes de la maladie. Ses nombreux services et programmes d’accompagnement, de la prévention à la guérison, ont fait une réelle différence dans la vie de milliers de personnes au cours des 30 dernières années. Chaque jour, la Fondation œuvre à augmenter le taux de survie et à améliorer la qualité de vie des personnes touchées par le cancer du sein, selon les différents domaines d’intervention qui sont les piliers de sa mission. Elle vous invite à rejoindre son cercle vertueux grâce auquel davantage de personnes sont sensibilisées et davantage de vies sont sauvées.

CHIFFRES CLÉS 2022-2023

Je fais un don à la Fondation cancer du sein du Québec

Ce contenu a été produit par l’équipe des publications spéciales de Devoir, relatif au marketing. L’écriture du Devoir n’y a pas participé.

Pour en savoir plus sur la Fondation cancer du sein du Québec

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ces conseillers fantômes qui pilotent la campagne électorale des partis politiques
NEXT un incendie se déclare chez Louise, une pompière blessée (photos)