Le Maintenance tend les bras au Lausanne-Sport

Le Maintenance tend les bras au Lausanne-Sport
Le Maintenance tend les bras au Lausanne-Sport

Le Maintenance tend les bras au Lausanne-Sport

Publié : 10/05/2024, 22h33

Même s’il ne traverse pas sa période la plus facile de la saison, le Lausanne-Sport ne laisse pas le doute s’installer. En conservant le point du nul vendredi contre Bâle (0-0) tandis que Lucerne a tenu en échec Grasshopper (1-1). ), les Lausannois ont assuré à 95% leur place en Super League pour la saison prochaine.

Compte tenu des circonstances du match, le LS a bien fait d’obtenir le précieux point du match nul. Olivier Custodio a vu jaune en fin de première mi-temps, Antoine Bernede en début de seconde, et les deux hommes manqueront la réception de Lucerne mercredi. Autant dire que Ludovic Magnin devra se montrer inventif pour composer un milieu de terrain, dans un secteur où l’entraîneur vaudois doit déjà vivre avec la blessure d’Alvyn Sanches.

Un peu plus de 7 000 personnes espéraient passer un bon moment à La Tuilière vendredi. Le rythme du début de rencontre a rapidement rassuré tout le monde. Rarement Ilie envoyait une frappe improbable au-dessus du tableau dans une position idéale, Fabian Frei touchait immédiatement le poteau et tous les scénarios semblaient ouverts.

Le succès de Bâle annulé

La préoccupation du LS résidait principalement dans l’inégalité des performances individuelles. Comme souvent au sommet, Antoine Bernède a fourni une série d’inspirations bienvenues. Tandis que Fousseni Diabaté et Morgan Poaty offraient un certain soulagement aux offensives vaudoises. A l’autre extrême, Rares Ilie et Simone Pafundi ont raté leur match.

Les Lausannois ont failli voir leur soirée se terminer en un instant. Alors que GC prenait l’avantage face à Lucerne, Thierno Barry ouvrait le score pour Bâle à La Tuilière. La réussite de l’attaquant bâlois a été annulée pour hors-jeu (64e). Dix minutes plus tard, le café au lait sauvait à nouveau Karlo Letica.

Le LS n’a pas livré un mauvais match et de loin, mais il doit beaucoup de crédit à ses montants. Et à Lucerne, qui a trouvé les ressources pour égaliser en fin de match en Suisse centrale. Avec sept points d’avance sur Grasshopper à trois journées de la fin, le Lausanne-Sport ne risque vraiment plus grand chose. Il aura l’occasion d’officialiser sa continuation devant son public mercredi.

Florian Vaney est journaliste à la rédaction de Sport-Center depuis 2019. Formé dans - régionale, il suit de près le football suisse, des divisions « bancaires » jusqu’à la Super League.Plus d’informations

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

1 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le PSG réagit aux incidents entre supporters
NEXT Pourquoi la mise en service de l’EPR de Flamanville ne pouvait plus attendre