« Les dernières doses ont expiré fin janvier »

« Les dernières doses ont expiré fin janvier »
Descriptive text here

Après le britannique AstraZeneca, c’est au tour de Sanofi d’abandonner son vaccin anti-Covid. Le groupe français va désormais commercialiser celui de son concurrent américain Novavax, qu’il va également tenter de combiner avec ses vaccins contre la grippe.

“Les dernières doses de VidPrevtyn Beta”, le vaccin anti-Covid de Sanofi, “ont expiré fin janvier 2024”, a indiqué vendredi le géant français dans un mail à l’AFP. “Nous avons retiré la demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).” “Cette décision n’est pas liée à des questions d’efficacité, de sécurité ou de qualité, mais simplement au fait qu’il existe un approvisionnement suffisant en autres vaccins contre le Covid-19 dans le monde”, a précisé Sanofi.

Cette décision marque une nouvelle étape dans la gestion post-pandémique par le secteur pharmaceutique. Les principaux groupes sont en effet confrontés à une nette baisse des ventes de vaccins anti-Covid.

Juste avant Sanofi, le britannique AstraZeneca a annoncé mercredi le retrait de son vaccin, l’un des premiers mis sur le marché pendant la pandémie, invoquant une baisse de la demande. Le cas de Sanofi, dont le vaccin a tardé à arriver sur le marché, est cependant un peu différent, puisque les Français vont récupérer l’exploitation d’un autre vaccin anti-Covid, celui de l’américain Novavax. Les deux groupes ont conclu “un accord de licence co-exclusif pour la co-commercialisation d’un vaccin contre le Covid-19 et le développement de vaccins combinés grippe-Covid-19”, ont-ils annoncé vendredi dans un communiqué commun.

Cet accord, qui verra Sanofi verser au moins 500 millions de dollars et jusqu’à 1,2 milliard de dollars à Novavax, prévoit que le premier commercialisera le vaccin du second à partir de 2025. Les Français géreront également les questions réglementaires, ainsi que la recherche et le développement.

vaccin contre le covid-19

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV à La Rochelle, Gabriel Attal salue « l’esprit de résistance » et annonce une exposition nationale en 2026
NEXT Au lendemain de l’attaque d’un fourgon de prison, l’émotion et la mobilisation du personnel