La flamme olympique termine son parcours à Marseille avec Didier Drogba

La flamme olympique termine son parcours à Marseille avec Didier Drogba
La flamme olympique termine son parcours à Marseille avec Didier Drogba
>>
La sportive ukrainienne Maria Vysotchanska, entourée d’athlètes représentant chaque pays membre de l’Union européenne, lors du relais de la flamme olympique à Marseille, le 9 mai 2024. DANIEL COLE / AP

Le relais de la flamme olympique à Marseille s’est terminé jeudi 9 mai avec l’allumage de la vasque olympique au Stade-Vélodrome par le footballeur ivoirien Didier Drogba. La chanteuse Soprano, la footballeuse Jenny Perret puis le footballeur Eric Di Meco avaient participé, avant lui, au relais au sein du stade sportif.

Le relais de la journée a débuté à l’emblématique basilique Notre-Dame-de-la-Garde, où la légende du football marseillais Basile Boli a été le premier à porter le flambeau qui arrivera à Paris pour les Jeux, qui se dérouleront du 26 juillet au mois d’août. 11.

L’ancien international français – seul buteur de la victoire de l’Olympique de Marseille (OM) en finale de la Coupe des clubs champions européens 1993 – a débuté le relais sous la célèbre statue dorée de la Bonne Mère. Vêtu de blanc, comme tous les porteurs, il a ensuite passé le relais, sous un grand ciel bleu, donnant le “baiser du flambeau” à Colette Cataldo, 83 ans, supporter historique de l’OM, ​​qui chantait Allumer le feude Johnny Hallyday.

« Et voilà, ça fait battre le cœur et c’est fantastique. C’est la flamme olympique, c’est le symbole du sport, du vivre ensemble, de tout ce que l’on peut espérer dans le monde.commente Basile Boli. « Attention, votre relais va passer très vite, profitez-en ! »Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, leur avait déjà indiqué.

« Nous livrerons chaque jour ces moments de fête »

« Le départ est important dans le sportil ajouta. Nous avons bien démarré… et maintenant c’est parti ! Chaque jour nous vous livrerons ces moments de fête et d’émotion. » Dix mille relayeurs se succéderont dans quatre cents villes de France jusqu’à la cérémonie d’ouverture le 26 juillet.

Plusieurs dizaines de personnes sont montées sur la colline pour assister à ce moment privilégié et le cardinal Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille, était présent en grande tenue. La flamme a continué son chemin à travers la ville toute la journée. Marseille et Paris sont les deux seules villes traversées une journée entière par le relais. La première vasque olympique a été allumée mercredi soir sur le Vieux-Port par le rappeur marseillais Jul, devant 150 000 personnes, après un défilé maritime sur la mer Méditerranée.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés La flamme olympique, la foule et le rappeur Jul : à Marseille, une journée de ferveur populaire qui « fait du bien au moral »

Ajouter à vos sélections

Le Monde avec l’AFP

Réutiliser ce contenu
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une comédie noire dans la lignée de Only Murders in the Building ! – Série d’actualités – .
NEXT Le « devoir de visite » voulu par Emmanuel Macron critiqué par les associations, répond Aurore Bergé