Un homme qui harcelait des femmes interpellées à Neuchâtel

Un homme qui harcelait des femmes interpellées à Neuchâtel
Descriptive text here

Vendredi 26 avril en début d’après-midi, la police neuchâteloise a été contactée par un père de famille qui a signalé que sa fille adolescente était suivie par un individu dans le secteur de la gare CFF de Neuchâtel. Suite à cela, une patrouille de police a pu contrôler et arrêter un homme correspondant au signalement donné par la jeune fille, communique la police cantonale.

Il a été emmené au commissariat. Les investigations menées ont révélé que l’homme arrêté correspondait à d’autres signalements pour des faits similaires, voire plus graves. Ces éléments ont été recueillis dans le cadre de plaintes déposées ces dernières semaines par des femmes victimes. La personne interpellée a été placée en garde à vue, puis présentée au procureur de permanence, qui a ouvert une information pénale contre l’auteur présumé. Il l’a placé en détention pendant quelques jours et a obtenu de la Cour des mesures alternatives rigoureuses, comme alternative à la détention. L’enquête se poursuit et a été confiée à la police judiciaire.

L’auteur présumé est un ressortissant suisse, âgé d’une quarantaine d’années et résidant dans le canton. modus operandi consistait à suivre les femmes au hasard puis à les approcher avec insistance, tentant de leur offrir des fleurs ou des bijoux. Dans certains cas, il a saisi les bras des victimes et a même serré l’une d’elles dans ses bras. À ce jour, au moins cinq femmes, âgées de 16 à 40 ans, ont subi les agissements de l’auteur présumé et, actuellement, trois plaintes ont été déposées. Les faits se sont déroulés dans la rue, mais aussi dans les transports en commun.

La police rappelle qu’il est utile et nécessaire de signaler sans délai un comportement de harcèlement via le numéro 117.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV il investit 21 millions de dollars pour construire 84 logements
NEXT Formule 1 | Emilie-Romagne, EL3 : Piastri en tête, Alonso et Pérez dans le mur