l’opposition s’offre Vivaldi, et la majorité tombe sur Gaza

Au Parlement pour la dernière session de la législature, Alexander De Croo et son Vivaldi ont été mis en examen par les élus de l’opposition. Maxime Prévot (Engagé) « Le Vivaldi ? C’est pff… ». Sofie Merckx (PTB) : « Sur quelle planète vivez-vous ? » Dans la majorité elle-même, Ahmed Laaouej (PS) interpellera durement le Premier ministre, exigeant des sanctions « immédiates » contre Israël et le rappel de l’ambassadeur.


Article réservé aux abonnés




Journaliste au centre Powers

Par David Coppi

Publié le 05/08/2024 à 15h58
Temps de lecture : 1 min

Ddernière séance agitée à la Chambre : la législature se termine, les élections sont annoncées, la campagne prend toute la place, Alexander de Croo a défendu le bilan de son gouvernement en début de séance, peu après 14 heures, sous les bavardages et les tirs de l’opposition.



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez aux informations nationales et internationales vérifiées et décryptées
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • Accès illimité à tous les articles éditoriaux, fichiers et rapports
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Confort de lecture avec publicité limitée
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Greta Thunberg condamnée à Stockholm pour désobéissance civile
NEXT 55 Cancri e, planète infernale à l’atmosphère renouvelable – .