Le Sommet de l’OCI salue les initiatives du Maroc aux niveaux régional et multilatéral

Le Sommet de l’OCI salue les initiatives du Maroc aux niveaux régional et multilatéral
Descriptive text here

dimanche 5 mai 2024 à 15h43

Banjul – La 15ème Conférence au Sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), tenue à Banjul en République de Gambie, a salué les initiatives du Royaume du Maroc aux niveaux régional et multilatéral.

Le Communiqué final sanctionnant les travaux de ce Sommet a ainsi salué les efforts déployés par le Royaume du Maroc pour rapprocher les points de vue des protagonistes libyens.

Le Sommet salue les efforts déployés par le Royaume pour rassembler les points de vue des protagonistes libyens et les réunir autour de la table de dialogue, dans le cadre d’une série de réunions tenues au Maroc, en vue de faire avancer le processus de règlement politique. solution, conformément à l’accord de Skhirat, conclu en 2015, pour parvenir au règlement politique attendu, souligne le communiqué.

D’autre part, le Sommet de l’OCI a également salué la « Déclaration de Rabat », adoptée à l’issue de la Conférence ministérielle de haut niveau sur les pays à revenu intermédiaire en février 2024, qui appelait à consolider la participation de ces pays à la gouvernance mondiale et à promouvoir le Groupe d’amitié des pays à revenu intermédiaire, pour qu’il devienne une plateforme gouvernementale officielle de dialogue, de sensibilisation et de coordination sur les questions de développement.

Le Sommet a également salué les efforts déployés par le Royaume en matière de lutte contre le terrorisme, saluant, à cet égard, le choix du Maroc par les Nations Unies comme partenaire pour accueillir le Bureau du Programme des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique. .

Parallèlement, le Sommet de Banjul a salué l’expérience marocaine en matière de lutte contre le terrorisme, à travers la présidence du Think Tank de la Coalition mondiale pour vaincre l’État islamique (Daesh/ISIS) en Afrique, et l’organisation par le Royaume d’un réunion des ministres des Affaires étrangères de la Coalition mondiale contre Daesh à Marrakech, le 11 mai 2022.

Dans le domaine de la migration, le Sommet de l’OCI a salué le rôle pionnier de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en tant que champion des questions migratoires au niveau africain, ainsi que la volonté du Royaume du Maroc de jouer pleinement son rôle de pays leader dans la mise en œuvre des Pacte mondial sur les migrations.

Par ailleurs, le Sommet s’est félicité de l’élection du Maroc à la tête du Conseil des droits de l’homme (CDH) des Nations Unies pour l’année 2024, en reconnaissance par la communauté internationale de son rôle dans la défense des questions centrales des droits de l’homme.

Il a également salué la Déclaration de Marrakech, issue du premier Séminaire international sur la mise en œuvre, le reporting et le suivi dans le domaine des droits de l’homme, tenu à Marrakech en décembre 2022.

De même, le Sommet de l’OCI a salué l’appui technique apporté par le Royaume du Maroc pour accroître la capacité agricole et renforcer la sécurité alimentaire dans de nombreuses régions du monde, consacrant plus d’un quart de sa capacité agricole de production d’engrais à un certain nombre de pays à agriculture fragile. systèmes alimentaires, et également en allouant 4 millions de tonnes d’engrais pour améliorer la sécurité alimentaire en Afrique au cours de l’année 2023, ce qui devrait augmenter la productivité de 44 millions d’agriculteurs dans 35 pays.

Le Sommet de Banjul s’est également félicité de l’obtention par le Royaume du Maroc du « Statut de partenaire de dialogue sectoriel » auprès de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, qui se veut le couronnement du processus de dynamique de partenariat entre le Maroc et les pays d’Asie du Sud-Est.

Il a également salué le rôle pionnier du Centre Mohammed VI pour le dialogue des civilisations dans la ville chilienne de Coquimbo, en tant que passerelle de communication civilisationnelle entre le monde islamique et les pays atlantiques d’Afrique et d’Amérique latine en particulier. .

La 15ème Conférence au Sommet de l’OCI a salué, à cet égard, la résolution proposée par le Maroc et adoptée, à l’unanimité, par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 25 juillet 2023, relative à la « Lutte contre les discours de haine : promotion du dialogue interreligieux, interculturel et de la tolérance ». ».

D’autre part, le Communiqué final a salué l’inscription par le Maroc du patrimoine Malhoun sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, lors de la 18ème session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, tenue au Botswana en novembre 2023. , et qui se veut une reconnaissance internationale des efforts du Royaume du Maroc pour protéger et promouvoir le patrimoine culturel matériel et immatériel, portant à 14 le nombre total de biens culturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV malgré un superbe score, les Merlus de Lorient sombrent en deuxième division
NEXT Protection du caribou des forêts et des montagnes