« Épaule d’agneau, jambon de porc noir et haricots tarbais » au menu des présidents français et chinois attendus dans les Pyrénées

En recevant le président chinois Xi Jinping dans les Hautes-Pyrénées, ce mardi 7 mai 2024, Emmanuel Macron veut faire de la vallée de la Mongie où ses racines familiales s’inscrivent dans l’histoire.

“Un arbre, si tu veux qu’il tienne debout, il lui faut des racines”, Le philosophe éleveur et ami d’Emmanuel Macron, Eric Abadie, dont le restaurant d’altitude L’Étape du Berger dans les Hautes-Pyrénées, au sommet du Tourmalet, accueillera le président de la République française et son homologue chinois, Xi Jinping, mardi mai. 7, 2024. Ce déjeuner fait partie de dans la continuité de la visite d’Etat du président chinois en France qui doit débuter ce lundi 6 mai. Une manière de briser l’imposant protocole qui entoure le moindre déplacement du dirigeant chinois pour tenter d’établir un dialogue sincère, notamment sur la clé question de l’Ukraine.

Au menu : « épaule d’agneau, jambon de porc noir et haricots tarbais, sélection de fromages du meilleur ouvrier de France Dominique Bouchait, et tarte aux myrtilles en dessert, à la demande expresse de Brigitte Macron. Les deux couples présidentiels et leurs interprètes dégusteront des vins locaux, un Montus rouge et un Saint Mont blanc », détaillent nos confrères de l’AFP.

Le restaurant n’a pas été choisi au hasard. « Manu », Eric Abadie, le patron de l’Etape du berger l’a rencontré étant « gamin » alors qu’il venait déjeuner dans son restaurant face aux pistes de La Mongie avec son grand-père, raconte l’éleveur de 61 ans au solide construire. Emmanuel Macron alors adolescent passe tous ses étés en Bigorre avec ses grands-parents maternels Jean et Germaine Nogues.

>>

Eric Abadie, propriétaire du restaurant L’tape du Berger, s’apprête à accueillir les présidents français et chinois dans son restaurant La Mongie dans les Hautes-Pyrénées, ce mardi 7 mai 2024.

© LIONEL BONAVENTURE / AFP

« Le flow s’est produit » et leur amitié dure désormais près de trente ans.
Les aventures politiques du « gamin » n’ont pas rompu les liens.

«Quand il était ministre de l’Économie, (…) je le faisais dormir sur un canapé, avec Brigitte. Tout le monde ne l’aurait pas fait »

Eric Abadie, éleveur de moutons et patron de l’Etape du Berger

Les deux hommes se sont encore parlé la veille au téléphone, pendant une vingtaine de minutes.
« Mes racines familiales sont ici (…) Dès que je peux, je viens. C’est un lieu de vérité où j’arrive serein et déterminé », confiait le candidat Macron en 2017 à nos confrères de La Dépêche du Midi. Emmanuel Macron se rend aussi régulièrement sur la tombe de sa grand-mère à Montgaillard. Il vient skier au moins une fois par an à La Mongie.

>
>

Emmanuel Macron vient skier une fois par an à La Mongie, comme ce fut le cas en février 2024.

© LAURENT DARD / AFP

Bien que fermée depuis un mois, la station de La Mongie est en « buzz » à quelques jours de recevoir « non pas un, mais deux présidents », confie Enzo Celhaiguibel, 35 ans, devant la porte de son hôtel La Voie Lactée. . “Si Emmanuel Macron a choisi ce lieu qui lui est cher et auquel il est très attaché, ce n’est pas pour rien”, estime l’hôtelier, qui y voit une “volonté de redynamiser la vallée”.
A Eric Abadie, le président confiait récemment au téléphone : “Je serai au pouvoir pendant dix ans, et j’aimerais qu’il y ait des choses qui restent.”

En y faisant monter Xi Jinping, le président français veut inscrire le Tourmalet dans l’histoire.

(Avec l’AFP)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV voici comment fonctionne Iron Monster ou SLJ900/32
NEXT Giorgi Béria et Peceli Yato en feu, Anthony Belleau et Baptiste Jauneau en courant alternatif