Le parquet fédéral belge se joint à l’enquête sur la mort de Laura et la disparition de Marc à Tenerife – .

Suite à la découverte cette semaine du corps sans vie de Laura Trappeniers, les autorités belges compétentes ont pris la décision de fédéraliser le dossier ce vendredi, apprend-on ce samedi.

Très concrètement, cela signifie que le parquet fédéral, en accord avec les autorités espagnoles, pourra superviser l’enquête en cours. Une collaboration directe qui pourrait par exemple permettre à la Belgique de proposer des missions d’enquête, voire l’envoi d’enquêteurs sur place.

“A partir du moment où il est apparu qu’il s’agissait bien d’un homicide, une mort potentiellement violente en tout cas, nous avons activé cet article 12, le dossier est repris par le parquet fédéral avec tous les moyens dont il dispose et notamment d’excellentes connexions internationales” , nous informe Eric Van Duyse, le porte-parole du parquet fédéral. « Dans le cadre de l’enquête, nous avons adressé, hier en fin d’après-midi, une première demande aux autorités judiciaires espagnoles. Il s’agit d’une proposition d’assistance et de soutien aux autorités espagnoles dans leur enquête», complète-t-il.

Cette décision est accueillie très favorablement par les proches du couple. «C’est un avantage pour les familles car elles ont la certitude qu’il y a un œil judiciaire belge, un garant légal belge qui assistera à cette enquête et donc qu’il y aura un intermédiaire en Belgique. les familles, c’est plutôt rassurant», explique le porte-parole

La presse espagnole a annoncé samedi dernier la découverte du corps d’une femme repêché dans l’eau avec un sac en plastique sur la tête. Ce mercredi, les autorités du pays ont affirmé que Laura Trappeniers avait été localisée. En début de soirée, on apprenait, selon une Source info RTL, que les deux affaires sont liées. Il s’agit bien du corps sans vie du sexagénaire, originaire d’Anderlecht. Les proches ont été informés de la découverte du corps et de l’identification. Son mari est toujours porté disparu.

Selon les médias espagnols, certaines extrémités du corps manquent et la femme de 66 ans a été retrouvée avec un sac en plastique sur la tête.

La maison de Laura Trappeniers et Marc Olbrechts est sous scellés judiciaires depuis dimanche dernier. Cependant, nos recherches nous ont permis de découvrir qu’une deuxième maison attenante est également inaccessible sur décision de justice. Cette villa appartient également au couple. Ils le louent à court terme et on peut notamment voir les tableaux de Marc, qui est peintre.

Selon RTL info, ce lundi 22 avril, jour de la disparition, un Belge, probablement originaire des pays de l’Est, a pris possession des lieux. Laura aurait dit à l’une de ses amies qu’elle était inquiète et qu’elle espérait ne pas trouver la maison vide. C’était la dernière fois qu’elle donnait signe de vie.

Quant au célèbre locataire, il n’a été vu par aucun voisin. Pour les proches que nous avons contactés, le problème est grave et doit faire l’objet d’une enquête. Ces derniers souhaitent également que la Belgique participe activement à l’enquête judiciaire, ce qui n’est pour l’instant pas le cas.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Comment associer une sonnerie à vos contacts sur Android
NEXT Gabriel Attal inaugure un pont « qui va changer ma vie »