L’Université de Lausanne occupée à son tour par des étudiants pro-palestiniens

L’Université de Lausanne occupée à son tour par des étudiants pro-palestiniens
L’Université de Lausanne occupée à son tour par des étudiants pro-palestiniens

Publié le 2 mai 2024 à 19h55 / Modifié le 2 mai 2024 à 20h04

Des drapeaux palestiniens sont suspendus aux grilles. Sur les murs, des pancartes « Palestine libre » ou « Solidarité avec Gaza ». Ce jeudi soir, le hall central du bâtiment Géopolis de l’université est occupé par une centaine d’étudiants pro-palestiniens. Il est 18h45 et les jeunes sont réunis en cercle pour une assemblée générale, pour organiser les journées à venir. Ils sont déterminés à rester pour faire valoir leurs revendications. Ils exigent «un cessez-le-feu immédiat et permanent» à Gaza, mais aussi que le lycée vaudois cesse toutes relations académiques avec Israël. « Les universités israéliennes jouent un rôle actif dans la légitimation du régime de l’apartheid et la perpétuation de la colonisation et de l’oppression », dénonce le collectif dans un communiqué.

L’action surprise se veut pacifique. Elle fait écho à d’autres occupations universitaires aux États-Unis – les images des affrontements de Columbia ont laissé des traces – à Londres et à Paris. « Bien sûr que cela résonne en nous, il y a l’envie de faire partie de ce grand mouvement international », constate un étudiant. Mais pas seulement : il est impossible de rester indifférent à ce qui se passe à Gaza depuis plusieurs mois. Des écoles sont bombardées, des étudiants comme nous sont tués, mais aussi des médecins, des membres d’ONG et toute la population.» Et de conclure : « Ici, on nous apprend à être des humains, pas seulement des machines productrices de connaissances. »

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 31 mai, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?
Ouvrir une session

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Oracle ouvre deux régions cloud au Maroc pour booster la transformation numérique
NEXT Orange Maroc et Amazon Web Services scellent un accord de partenariat stratégique