Tesla : qui a cassé la machine ? -2 avril 2024 à 15h56

Tesla : qui a cassé la machine ? -2 avril 2024 à 15h56
Tesla : qui a cassé la machine ? -2 avril 2024 à 15h56

Le constructeur de voitures électriques semble sombre. Son titre a chuté de plus de 5% au cours de la séance à Wall Street.

Des livraisons inférieures aux prévisions

Le groupe d’Elon Musk a clairement raté les prévisions des analystes concernant les livraisons pour le premier trimestre. Ils ont atteint 386.810 unités (dont 95,6% pour les seuls modèles 3 et Y), soit 20,2% de moins que le trimestre précédent et 8,5% de moins par rapport à la même période de l’an dernier. Le consensus tablait sur une moyenne de 454.200 livraisons.

Le constructeur explique que la baisse des volumes est « en partie » due au début de la montée en puissance de la production du Model 3 mis à jour à l’usine de Fremont. Les ventes ont également été pénalisées par des arrêts d’usines résultant de déroutements de navires en raison du conflit en mer Rouge et d’un incendie « criminel » à la Gigafactory de Berlin.

Les constructeurs chinois montrent leurs visages

Par ailleurs, Tesla fait face à une pression concurrentielle de plus en plus forte de la part de la Chine et plus particulièrement de la part de BYD, le constructeur qui propose également des véhicules hybrides rechargeables dans sa gamme. À la fin de l’année dernière, le groupe basé à Shenzhen a dépassé Tesla en tant que premier vendeur mondial de véhicules électriques, la bataille des prix lui étant plus bénéfique qu’à Tesla pour gagner des parts de marché.

En revanche, Tesla fait face à une baisse de la demande. Les acheteurs sont assez hésitants sur les caractéristiques propres à l’électrique : l’autonomie, le manque d’infrastructures de recharge, l’inflation et la réduction des aides gouvernementales à l’achat. Les autorités de régulation ajoutent leur grain de sel à ce cocktail déjà nocif. Ils ont contraint Tesla à rappeler près de 2 millions de véhicules en décembre dernier pour intégrer de nouvelles mesures de sécurité au système avancé d’aide à la conduite… Pas de quoi rassurer les acheteurs potentiels.

-59% par rapport aux plus hauts

Tesla traverse un premier trimestre très difficile. Le constructeur est ni plus ni moins le moins performant du S&P 500 depuis le début de l’année avec une perte de 33%.

C’est compliqué du plus haut

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le secrétariat d’Etat confond la Suède et la Suisse dans une carte publiée le – .
NEXT circonstances tragiques qui rappellent l’affaire Lucas Tronche