Berlin & Brandebourg : président des agriculteurs de l’État : “Le bât blesse partout”

Berlin & Brandebourg : président des agriculteurs de l’État : “Le bât blesse partout”
Berlin & Brandebourg : président des agriculteurs de l’État : “Le bât blesse partout”
--

Respectueux du climat et durable : Une nouvelle période de financement de l’UE va bientôt commencer pour les exploitations agricoles du Brandebourg également. Les agriculteurs sont accompagnés dans le changement, mais aussi interpellés. Les entreprises voient de nouveaux problèmes avec la réglementation compte tenu de l’inflation et de la crise énergétique.

Seddiner See (dpa/bb) – Crise énergétique et climatique, exigences en matière de bien-être animal, exigences strictes pour l’utilisation d’engrais : les agriculteurs du Brandebourg se voient confrontés à d’énormes défis en termes de sécurité alimentaire dans les années à venir. “Le bât blesse partout, ça tue les fermes”, a déclaré jeudi le président agriculteur de l’Etat Henrik Wendorff de l’Agence de presse allemande en marge d’une conférence à huis clos avec, entre autres, le ministre de l’Agriculture Axel Vogel (Verts). Un autre sujet était la nouvelle période de financement de l’UE pour la politique agricole commune (PAC). Vogel voit de nombreuses opportunités de financement pour les agriculteurs du Brandebourg.

Avec la PAC, le Brandebourg dispose d’un total d’environ 330 millions d’euros disponibles pour les paiements directs jusqu’en 2027. Environ 717 millions d’euros sont disponibles jusqu’en 2027 pour un financement au titre du FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural), dont environ la moitié des fonds – 358 millions d’euros – pour les services environnementaux et climatiques. Avec le plan stratégique allemand de la PAC maintenant confirmé par la Commission européenne, les agriculteurs, les entreprises agricoles et les parties prenantes ont enfin une sécurité de planification, a déclaré Vogel.

La réunion a également traité de la situation économique des entreprises en temps de crise et de changement. Un tiers des terres agricoles seront perdues dans les années à venir – par exemple en raison de la planification des infrastructures, des centrales photovoltaïques et éoliennes et de la protection des landes, a déclaré le président des agriculteurs de l’État Henrik Wendorff de l’agence de presse allemande. “La question est : pouvons-nous nous permettre cela en termes de sécurité alimentaire et de régionalité ?”

De plus, selon lui, l’augmentation drastique des coûts de production des aliments pèse de plus en plus sur les agriculteurs. “Nous sommes sortis de trois très mauvaises années de revenus, et il y a aussi beaucoup de difficultés dans les entreprises”, explique Wendorff. Bien qu’il y ait des signaux positifs de la part des éleveurs laitiers, la situation des éleveurs de porcs est catastrophique. La peste porcine africaine continue d’avoir un impact sur de nombreuses entreprises dans leur « activité quotidienne ». Néanmoins, les agriculteurs ont accepté la nouvelle politique agricole européenne, a-t-il souligné.

---

Le ministre de l’Agriculture et de l’Environnement, Vogel, a déclaré lors de la réunion que le problème le plus urgent était la situation économique des exploitations agricoles. À l’heure actuelle, ils vivaient souvent de leur substance. La tâche consiste maintenant à apporter autant d’argent que possible au Brandebourg au cours de la nouvelle période de financement de l’UE. Le ministère soutient cela.

“Avec ce que nous gagnons actuellement dans les fermes, il est impossible de s’adapter du tout”, a déclaré Wendorff en vue de la nouvelle réglementation européenne. Le ministre de l’Agriculture constate également que la nouvelle période de la PAC est exigeante pour les agriculteurs. Le Brandebourg fournira donc des conseils sur la nouvelle réglementation à partir de 2023.

À l’avenir, environ six milliards d’euros de fonds européens seront disponibles chaque année en Allemagne pour un système agricole et alimentaire durable et résilient et pour des zones rurales attractives. Ce vendredi, le Conseil fédéral traite du règlement de la PAC.

Tags: Berlin Brandebourg président des agriculteurs lÉtat bât blesse partout

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

---

PREV A cause d’Instagram – De plus en plus de chirurgies esthétiques chez les jeunes
NEXT L’avant-première du BSL et du BDSL