J. Bernardt et Zinee – .

J. Bernardt et Zinee – .
J. Bernardt et Zinee – .

J. Bernardt

Album: Contigo

J. Bernardt, un side project qui a tout d’un grand, c’est à dire pas à côté. Derrière ce nom se cache un autre, Jinte Deprez, multi-instrumentiste (violon, guitare, basse, synthé), formée au Conservatoire Royal de Gand, chanteuse et membre fondatrice du trésor rock et pop belge Balthazar. Après le succès de cet album, le groupe tourne pendant 3 ans et sort un 3ème album, la suite vous est racontée par Jinte Deprez : « Le moment était venu pour le groupe de se reposer, d’évoluer vers autre chose car on a composé automatiquement. . Je voulais profiter de ce temps pour me reposer mais j’ai fini par écrire un album ».

Un disque annoncé par un premier titre programmatique, Calm Down, un titre qui sera bien accueilli, ça tombe bien, l’album est prêt. Jinte Deprez explique sa démarche : « En travaillant seul, j’ai appris qu’il était plus facile de composer de la musique que de terminer un morceau. Et c’est probablement la partie la plus intéressante de l’expérience – et celle dont j’avais le plus besoin – car lorsqu’on s’engage sur cette route, on se découvre. » Puis retour à Balthazar mais pas que.

Jinte Deprez annonce sur les réseaux avoir travaillé sereinement sur son deuxième album : Contigo

Zinée

Album: Osmine

Deux ans après s’être révélée au grand public avec son EP Cobalt, Zinée revient avec Osmin, un projet attendu, sculpté dans les souvenirs et dans la quête de sérénité. Sa voix reconnaissable se transforme en rap brut ou en mélodies mélancoliques, en odes à la détermination face aux épreuves qui rythment sa vie et sa musique. « La boucle est bouclée », estime Zinée. Depuis plusieurs mois, la rappeuse est revenue vivre dans sa maison d’enfance à Toulouse, après avoir connu l’exode à Bruxelles puis quatre années à Paris qui l’ont vue s’épanouir en une artiste atypique et respectée. Mais « l’enfant du Sud », comme elle se définit elle-même, reste une enfant du Sud et ne résiste pas à l’appel de ses racines.

Son premier album, intitulé Osmin, a été entièrement composé et enregistré au milieu des souvenirs et de l’isolement, avec le producteur Sheldon comme seul autre architecte. Troisième volet discographique, il explore le difficile équilibre entre force et fragilité, entre vestiges de l’enfance et nécessité de regarder vers l’avenir. Alors qu’elle était habituée à franchir les étapes à grande vitesse, elle a cette fois dû faire une pause, se calmer et revenir plus forte. Artistiquement et humainement.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV ENTRETIEN. La musique métal à travers l’objectif de la photographe Elise Diederich, une exposition à découvrir jusqu’à la fin du Hellfest
NEXT remplir le stade Roi Baudouin »