Louis Durand est décédé à 99 ans

Louis Durand est décédé à 99 ans
Louis Durand est décédé à 99 ans

Louis Durand, l’homme qui a inspiré cette phrase du tube de 1978, est décédé le 30 mars à l’âge de 99 ans à Lée, près de Pau.

Né en 1924 à Blanquefort-sur-Briolance, dans le Lot-et-Garonne, dans une famille de paysans, Louis Durand a une certaine expérience de l’hôtellerie comme serveur dès son adolescence, puis organise des bals clandestins près de Toulouse pendant la guerre, alors qu’il a déclaré à « Sud Ouest » en 2023 : « Ce n’était pas un grand orchestre. Il y avait un accordéon. Les soldats présents dans la zone étaient autrichiens. Ils ont fermé les yeux. »

« Le Paradis » place du Foirail

Il deviendra par la suite une figure du monde du spectacle et de la nuit en gérant des établissements à Montauban (Le Mexico), en Dordogne (Le Trianon, sur la commune de Lisle), puis en créant ses propres entreprises ou en s’associant à d’autres. A Anglet, sur la Côte Basque (La Chambre d’Amour), à Arudy dans la vallée d’Ossau (La Cabane à bambous, qui deviendra La Taïga), à Lourdes (La Frégate).

Louis Durand ouvrira enfin à Pau, sur la place du Foirail, la mythique discothèque Le Paradis, qu’il dirigera jusque dans les années 1990 et sa retraite à 75 ans. L’établissement changera plusieurs fois de nom (L’Esprit, le One Club et aujourd’hui l’Eclipse Klub).

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un retour aux JO de Paris ? – .
NEXT Fier du témoignage de Nessbeal, Booba réagit avec un bel hommage