Quebecor pourrait mettre fin aux bulletins de fin de semaine de TVA Québec

Quebecor pourrait mettre fin aux bulletins de fin de semaine de TVA Québec
Quebecor pourrait mettre fin aux bulletins de fin de semaine de TVA Québec

Groupe TVA «ne sera plus tenu de diffuser deux bulletins d’information produits au Québec la fin de semaine», tranche le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), qui accepte d’assouplir la licence de diffusion de l’entreprise appartenant à Quebecor.

Le Conseil considère que les arguments avancés par TVA sont fondésÉcrivez le CRTC dans sa décision rendue publique lundi.

En juin 2023, TVA annonçait la fin des journaux télévisés du samedi et du dimanche produits dans la Capitale nationale, invoquant une baisse des revenus publicitaires et « une concurrence virulente des géants du web et de Radio-Canada ». Tous les bulletins du week-end seraient donc produits à la station de Montréal, avec des journalistes déployés dans différentes régions du Québec.

Quebecor a d’abord été contrainte de faire marche arrière et de maintenir ses deux bulletins de 30 minutes en raison de ses obligations envers le CRTC. En effet, le cadre réglementaire exigeait que TVA Québec diffuse un minimum de 18 heures de programmation locale par semaine.

Dans sa décision la plus récente, le CRTC acquiesce à la demande de Quebecor de baisser cette obligation à 16 heures. Le géant des médias obtient également d’autres assouplissements. La station québécoise ne sera plus tenue de diffuser un certain nombre d’heures d’autres émissions reflétant cette région.précise le Conseil.

Les changements apportés, qui devraient avoir un impact modeste sur la programmation globale de la station québécoise, permettront à la titulaire de bénéficier d’une plus grande flexibilité tout en maintenant le nombre d’heures de nouvelles locales produites par la station.

Une citation de Décision de radiodiffusion CRTC 2024-104

En novembre dernier, le PDG de Québecor, Pierre-Karl Péladeau, annonçait l’abolition de 547 postes au sein du Groupe TVA.

Au moment d’écrire ces lignes, Quebecor n’avait pas réagi à la décision du CRTC.

Réorganisation

C’est un autre coup durlâche Carl Beaudoin, président provincial du syndicat des employés de TVA. Cela correspond à ce que nous avons vécu ces derniers mois.il ajoute.

Pour le moment, l’entreprise n’a pas annoncé ses intentions quant à l’avenir du bulletin d’information du week-end au Québec. Carl Beaudoin craint que la fin du bulletin québécois ne représente une perte de Source de diversité d’information.

Pierre Karl Péladeau a assuré que ce n’est pas la fin de TVA et qu’il veut en demeurer propriétaire. (Photo d’archives)

Photo : - Canadienne / Christine Muschi

Quebecor a annoncé la semaine dernière que tous les bulletins d’information régionaux seront éventuellement produits à partir de la station de Québec, avec des journalistes et des caméramans répartis dans les différentes régions.

La journaliste Andrée Martin sera aux commandes de cette nouvelle formule, qui sonne cependant le glas des bulletins produits hors Québec et Montréal.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La réaction d’Usky sans mâcher ses mots sur le retour de La Fouine
NEXT 50 Cent attaque à nouveau Diddy