Pour la première fois depuis sa grave blessure, Kendji Girac prend la parole

Pour la première fois depuis sa grave blessure, Kendji Girac prend la parole
Descriptive text here

AFP

Inondations au Brésil : des milliards promis pour reconstruire, menace de pluie supplémentaire

Le gouvernement brésilien a promis jeudi de débloquer quelque neuf milliards d’euros pour la reconstruction de l’État du Rio Grande do Sul, une région dévastée par des inondations meurtrières sans précédent et sous la menace de nouvelles pluies. Au moins 107 personnes sont mortes, 754 ont été blessées et 134 sont portées disparues suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur cette région du sud toute la semaine dernière, selon le bilan de la Défense civile publié jeudi soir. Environ 1,7 million de personnes ont été touchées et plus de 327 000 ont été évacuées après ces intempéries, une catastrophe naturelle que les experts et le gouvernement associent au changement climatique. Alors que les équipes de secours s’efforcent toujours de sauver les habitants et les animaux piégés par les eaux dans un environnement désolé, le chef de l’État Luiz Inacio Lula da Silva a présidé une réunion à Brasilia pour discuter des réponses à la tragédie. Le gouvernement fédéral a décidé d’injecter “des ressources de l’ordre de 50 milliards de reais (environ 9 milliards d’euros) dans le Rio Grande do Sul”, a annoncé le ministre des Finances Fernando Haddad. Les mesures adoptées donnent la priorité à l’octroi de prêts pour aider les travailleurs, les entreprises et les municipalités touchés. La Banque interaméricaine de développement (BID) allouera environ un milliard d’euros de ressources “à des projets de protection de l’emploi, de soutien aux entreprises et de reconstruction des infrastructures”, a annoncé le président brésilien de l’institution, Ilan Goldfajn. – « Caramelo sauvé ! » -Ces inondations ont touché la capitale de l’État, Porto Alegre et ses 1,4 millions d’habitants, mais aussi plus de 400 localités de la région. Quelque 60 000 maisons ont été endommagées ou détruites. Les équipes de secours ont repris jeudi leurs recherches pour retrouver les personnes coincées dans leurs maisons ou réticentes à partir par crainte d’être pillées. Les sauveteurs se mobilisent également pour sauver les animaux, comme ce cheval que les médias locaux ont montré à un homme seul sur le toit d’une maison submergée, à Canoas, une banlieue de Porto Alegre, et sauvé à l’aide de bateaux pneumatiques. Baptisé Caramelo par les locaux, son sauvetage est devenu viral sur les réseaux sociaux, et pas seulement au Brésil. “Caramelo a été sauvé!”, exultaient en première nécessité pour les victimes, alors que de nouvelles pluies sont prévues à partir de vendredi. “L’accent est toujours mis sur les sauvetages (…) mais nous travaillons très intensivement sur l’acheminement de l’aide humanitaire”, a déclaré Sabrina Ribas, porte-parole de la Défense civile. Ces efforts devraient être freinés « dans une certaine mesure » dans les prochains jours compte tenu des prévisions de « fortes pluies » à partir de vendredi, a-t-elle indiqué. averti. Autre obstacle aux efforts : les fausses nouvelles. Le gouvernement a demandé à la police fédérale d’ouvrir une enquête sur de « possibles délits » liés à la diffusion de « fausses nouvelles ». Dans un complexe sportif du centre de la capitale régionale, un refuge héberge quelque 450 victimes, ainsi qu’une quarantaine de chiens et un petit cochon. Les victimes ont passé la nuit sur des matelas posés à même le sol d’un gymnase. Des bénévoles trient sur place des couettes, des vêtements chauds et même des couches pour bébés. « Je n’ai rien perdu, mais je ne me sentais pas bien en restant à la maison. Aider est une chose humaine », déclare Tauane Bassoler, 26 ans, en pliant des vêtements. L’eau est également montée dans les prisons d’État, qui ont demandé une aide fédérale après avoir manqué d’eau potable, selon l’ONG Criminal Justice Network. Dans la prison de Charqueadas, un groupe de détenus a dû être transféré aux étages supérieurs. Des gestes de solidarité sont également venus de l’étranger. Le pape François a envoyé 100 000 euros pour aider à soigner les évacués, selon le site Vatican News. Elon Musk a annoncé sur son réseau X que sa société Starlink allait faire don d’un millier de bornes internet aux équipes de secours. “J’espère le meilleur pour le peuple brésilien”, a ajouté le milliardaire, récemment empêtré dans un bras de fer avec la justice brésilienne. mr-rsr/sf/tmo/tmt

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Kendji Girac sort du silence et n’a pas choisi son jour par hasard : “Je remercie le ciel d’être en vie”
NEXT Lolita Séchan, la fille de Renaud, profite de son absence au mariage de son père