Madonna met le feu à Rio de Janeiro

Madonna met le feu à Rio de Janeiro
Madonna met le feu à Rio de Janeiro

Une star mondiale, une ville de rêve, une plage légendaire. Madonna retrouve samedi soir ses admirateurs à Rio de Janeiro pour un concert monumental et gratuit sur la plage de Copacabana.

• Lire aussi : Spectacle devant 2 millions de personnes à Copacabana : le Brésil déroule le tapis rouge pour Madonna

• Lire aussi : VIDÉO | « Politiquement incorrect » : Madonna crie à un fan assis dans son fauteuil roulant pendant le show

Quelque 1,5 million de personnes sont attendues pour le plus grand concert de la carrière de la « Reine de la Pop ».

A 65 ans, la pop star américaine doit ainsi clôturer en beauté « The Celebration Tour », filmé pour célébrer ses 40 ans de carrière, d’inventions, de génie et de scandales.

«Je suis dans la tourmente, je n’ai pas bien dormi, j’ai écouté Madonna toute la semaine. C’est comme si j’avais eu un grand élan d’énergie», raconte à l’AFP Ina Odara, une sociologue de 29 ans.

“Madonna m’a aidée à quitter l’Église catholique, à réfléchir à beaucoup de choses, à changer ma relation avec ma famille”, ajoute cette femme transgenre à proximité de la scène installée sur la plage, une scène gigantesque de plus de 800 m2.

Après une magnifique journée sous un temps estival (36 degrés prévus en plein automne), « la plus grande piste de danse du monde » s’illuminera à la tombée de la nuit avec les apparitions de plusieurs DJ, dont Diplo, as de la platine américaine.

Viendra alors le moment pour la reine de quitter son palais, ou plutôt son palais : le mythique palais de Copacabana, havre de paix et de luxe des stars d’Hollywood et de la pop depuis des décennies, où elle a installé ses quartiers familiaux depuis le début de la semaine. .

Peu avant 22 heures, Madonna empruntera une passerelle installée pour l’occasion, qui la mènera directement à la plage et à la scène.

Souvenirs et « Material Girl »

Après 80 concerts en Europe, en Amérique du Nord et au Mexique, le spectacle de Rio fera office de final, mais aussi de pied de nez au destin, alors qu’une grave infection bactérienne avait fait atterrir le chanteur en soins intensifs en juin 2023 et affolé les admirateurs du monde entier. .

Face au palais de Copacabana et le long de la plage où les vendeurs de souvenirs ont rejoint l’ère de la Madone et ont augmenté leurs stocks et leurs prix, l’ambiance est à la fête et n’est pas sans rappeler la légèreté du carnaval de Rio, pourtant achevé il y a près de trois mois.

« Like a Virgin » (un tube qui propulsa en 1984 la chanteuse Louise Ciccone au rang de star internationale), « La Isla Bonita », « Material Girl »… Impossible d’échapper aux classiques pop de la reine, repris partout.

Deux répétitions publiques, jeudi soir et vendredi soir, ont fait pâlir les admirateurs amoureux.

Portant une cagoule jaune sur le visage rappelant le groupe féministe russe Pussy Riot, Madonna a chanté « Nothing Really Matters » et « Burning Up ». Mais aussi « Live To Tell », une chanson dans laquelle elle rend hommage aux victimes du sida, dont le leader du groupe Queen Freddie Mercury, et le musicien brésilien Cazuza.

La drag queen Pabllo Vittar, pop star brésilienne, et une troupe de jeunes jouant des percussions sur un rythme funk carioca – la bande originale des favelas de Rio – ont également participé aux répétitions.

La présence de la chanteuse brésilienne Anitta, celle qui a fait connaître le funk de Rio au reste du monde, se confirme également. En 2020, la « poderosa » (la puissante) sort la chanson « Faz Gostoso » avec Madonna.

Trois avions et 270 tonnes de matériel ont atterri dans la « Ville Merveilleuse » de la star américaine, habituée des spectacles pyrotechniques de haute précision.

« Bonjour Madone ! Bien dormi ? Bien mangé ? : le message posté samedi matin sur Instagram par le maire de Rio, Eduardo Paes, est aussi bienveillant qu’intéressant.

Car le spectacle est un événement majeur pour la ville. Le concert générera 293 millions de reais (53 millions d’euros) pour l’économie locale, a calculé la mairie, qui a contribué à hauteur de 20 millions de reais pour un coût de production estimé à 60 millions.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le chanteur a épousé Cerise
NEXT Madonna prête à enflammer Rio de Janeiro