Ce que l’on sait de l’incendie de la cathédrale de Rouen – .

Ce que l’on sait de l’incendie de la cathédrale de Rouen – .
Ce que l’on sait de l’incendie de la cathédrale de Rouen – .

Un incendie s’est déclaré dans la flèche de la cathédrale de Rouen jeudi vers midi avant d’être maîtrisé après plus d’une heure de lutte contre les flammes.

L’incendie qui a touché la flèche de la cathédrale de Rouen, située à 120 mètres de haut ce jeudi peu après midi, a été maîtrisé environ deux heures après le début du sinistre.

Les secours sont arrivés très rapidement sur les lieux, pour évacuer les lieux et déployer un large périmètre de sécurité. Près de 70 pompiers ont été mobilisés, équipés de 33 engins. Les abords de la cathédrale ont été rapidement bouclés pour faciliter le passage des secours.

Un déploiement à grande échelle

Après une intervention d’environ une heure, les flammes ont été maîtrisées et la propagation a été stoppée. Une grande échelle a été déployée par les pompiers afin d’atteindre la flèche qui culmine à 120 mètres de haut.

« Nous sommes sur le feu depuis plus d’une demi-heure et nous sommes en train de terminer l’extinction », a indiqué le SDIS de Seine-Maritime, lors d’un point presse organisé devant le bâtiment vers 13h30. La préfecture du département a ensuite annoncé, peu avant 14 heures, que l’incendie avait été « circonscrit ».

Les effectifs ont été renforcés. Au total, 103 pompiers sont désormais mobilisés pour surveiller l’évolution des foyers et prévenir toute reprise de l’incendie.

L’origine est encore « inconnue »

Le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, a indiqué que la cause de l’incendie était “inconnue” pour le moment. La préfecture de Seine-Maritime a précisé que “le feu s’est déclaré au sommet de la flèche, qui n’est pas en bois mais en métal”.

« Ce sont les ouvriers du chantier qui nous ont signalé le début de l’incendie », ont expliqué les pompiers.

Selon eux, les éléments du chantier qui ont brûlé étaient des « plastiques de chantier » sur une base de travail située à « environ 120 mètres d’altitude ».

Les travaux étaient en cours

La flèche de la cathédrale est en travaux depuis 2016. Il s’agit d’un chantier « complexe » selon Richard Duplat, architecte en chef des Monuments historiques, qui a expliqué à Tendance Ouest que « cette hauteur avec des structures d’échafaudages très importantes » rendait la tâche plus compliquée.

La fin des travaux est prévue pour 2026, mais cet incendie pourrait retarder cette échéance en fonction des dégâts causés.

Dégâts matériels potentiels

Concernant les dégâts, le préfet de Seine-Maritime, Jean-Benoît Albertini, a déclaré qu’un “inventaire” était en cours “sur les ouvrages qui pourraient être affectés par le ruissellement secondaire des eaux”, précisant que les ouvrages pourraient être mis à l’abri.

« Nous avons affaire à un bien patrimonial de très grande valeur », ajoute-t-il.

Pour éviter tout dégât, des pompiers du département de l’Oise, « spécialisés dans la préservation des biens personnels », ont été déployés sur place.

Articles les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pas de double mixte pour Murray avec Raducanu – .
NEXT A Niort, les bières des Deux-Sèvres à l’honneur – .