Sadiki calls for rational use – Aujourd’hui le Maroc – .

Sadiki calls for rational use – Aujourd’hui le Maroc – .
Sadiki calls for rational use – Aujourd’hui le Maroc – .

Selon le ministre, la durabilité ne peut être atteinte que par des politiques et des actions concrètes sur le terrain.

Bonnes pratiques : Renforcer les bonnes pratiques agricoles pour une agriculture durable, respectueuse de la santé et de l’environnement. Tel est l’objectif de la 2ème édition de la journée nationale de communication autour des produits phytosanitaires. Il s’agit également de promouvoir et de réguler le secteur des intrants agricoles. Cette journée a réuni près de 500 participants venus de plusieurs régions du Royaume, et a vu la participation d’entreprises leaders dans l’importation et la distribution des intrants agricoles.

La 2ème édition de la journée nationale de communication de l’Association marocaine des distributeurs et revendeurs de produits phytosanitaires a eu lieu le 9 juillet 2024 à Casablanca. Cet événement a été présidé par le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohammed Sadiki, et a été placé sous le thème « La santé des végétaux : un levier essentiel du développement agricole ». Organisée sous l’égide du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, par l’Association marocaine des distributeurs et revendeurs de produits phytosanitaires, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), cette journée vise à renforcer les bonnes pratiques agricoles pour une agriculture durable et respectueuse de la santé et de l’environnement. Selon les organisateurs, il s’agit également de promouvoir et de réguler le secteur des intrants agricoles et de structurer la distribution des intrants agricoles pour la sécurité et la protection de l’homme, des animaux et de l’environnement. Lors de cette rencontre, le ministre a mis l’accent sur l’importance de la protection et de la santé des végétaux dans le développement agricole durable. Il a indiqué dans ce sens que la durabilité ne peut être atteinte qu’à travers des politiques et des actions concrètes sur le terrain, notamment l’adoption de techniques agricoles innovantes et de pratiques agricoles respectueuses de la santé et de la sécurité des produits alimentaires et de l’environnement. M. Sadiki a également mis l’accent sur la nécessité d’une utilisation correcte et rationnelle des produits phytosanitaires, dans le respect de la législation en vigueur et des normes de qualité, pour éviter tout danger pour la santé humaine, animale ou environnementale. Il a également souligné que le plan national de phytopharmacovigilance encourage l’utilisation de méthodes ou techniques de lutte intégrée et de substitution des ravageurs, comme les moyens non chimiques comme alternatives aux produits phytosanitaires. Il faut dire que cette journée a été axée sur la présentation et la discussion du cadre législatif relatif aux produits phytosanitaires, en l’occurrence la loi n° 34-18 qui réglemente la commercialisation des produits phytosanitaires, leur utilisation, leur contrôle et celui des activités qui y sont liées. Il est à noter que cette deuxième édition a réuni près de 500 participants venus de plusieurs régions du Royaume, et a vu la participation d’entreprises leaders dans l’importation et la distribution d’intrants agricoles. Ont également pris part à cet événement, le président de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (COMADER), des professionnels du secteur de la protection des végétaux, ainsi qu’une importante délégation de responsables ministériels.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le plan « Périclès » : des millions pour l’extrême droite et une victoire du RN
NEXT 31e Circuit Futvoley Espagne à Valence – .