L’incendie de la flèche de la cathédrale maîtrisé – .

L’incendie de la flèche de la cathédrale maîtrisé – .
L’incendie de la flèche de la cathédrale maîtrisé – .

L’incendie au coeur de la cathédrale de Rouen (Seine-Maritime) qui a touché la flèche de l’édifice jeudi 11 juillet au matin a été maîtrisé, selon les pompiers.

Un joyau néogothique du XVIe siècle possiblement en danger. Un incendie s’est déclaré ce jeudi à midi à la cathédrale Notre-Dame de Rouen (Seine-Maritime), touchant la flèche de l’édifice et suscitant l’inquiétude des autorités et des riverains.

Le maire (PS) de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, a confirmé le sinistre sur les réseaux sociaux. « L’origine est inconnue à ce stade. Tous les moyens publics sont mobilisés », a-t-il précisé.

La cathédrale a été évacuée et un périmètre de sécurité mis en place, selon la préfecture, qui appelle « à ne pas se rendre sur place pour laisser travailler les secours ».

Les forces de l’ordre sont également présentes pour assurer la sécurité du site. Le SDIS76 (Service départemental d’incendie et de secours, NDLR) fait état d’une alerte donnée à 12h et de « 33 véhicules engagés et 63 pompiers ».

Des témoins oculaires rapportent que les flammes ont déchiré un trou béant dans la bâche qui entoure actuellement la flèche de la cathédrale, révélant l’incendie.

Selon la préfecture de Seine-Maritime contactée par l’AFP, “l’incendie s’est déclaré au sommet de la flèche, qui n’est pas en bois mais en métal, actuellement en travaux de restauration”, les services de l’Etat ne savent pas à l’heure actuelle si la charpente en bois est touchée.

La préfecture a indiqué qu’à ce stade, aucune victime n’était à déplorer et que l’évacuation du site était en cours. La fumée semblait diminuer d’intensité autour de la bâche de la cathédrale, peu avant 13 heures.

travaux de restauration depuis 2016

La cathédrale de Rouen fait l’objet depuis 2016 d’un important chantier de restauration. Actuellement dans sa cinquième phase sur sept, les travaux ont porté sur l’une des parties les plus hautes de la flèche, à plus de cent mètres de hauteur. D’imposantes bâches blanches recouvrent une partie du « tambour », situé entre 103 et 128 mètres de haut, juste sous le lanterneau.

L’objectif de ces travaux est de retirer le plomb de cette partie haute et de redonner à la flèche sa couleur verte légèrement bleutée d’origine, telle qu’elle était en 1914. Cet incendie intervient donc dans un contexte de restauration délicate, rappelant les enjeux de préservation de ce patrimoine architectural exceptionnel.

Les autorités continuent de surveiller de près l’évolution de la situation et des informations supplémentaires devraient être publiées à mesure que la réponse se poursuit.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le cauchemar de Martin St-Louis – .
NEXT L’Assemblée nationale est devenue « une zone de non-droit », selon Marine Le Pen… – .