Direction la Turquie pour cet ancien joyau de l’ASSE – .

Direction la Turquie pour cet ancien joyau de l’ASSE – .
Direction la Turquie pour cet ancien joyau de l’ASSE – .

Selon Foot Mercato, l’ancien joueur de l’ASSE Allan Saint-Maximin serait sur le point de signer avec Fenerbahçe. Un départ une saison après avoir rejoint l’Arabie Saoudite et le club d’Al-Ahli.

Une saison après avoir quitté Newcastle pour Al-Ahli, Allan Saint-Maximin quittera l’Arabie saoudite pour la Turquie dans le cadre d’un prêt. En effet, selon les informations de Marché aux piedsL’attaquant de 27 ans va signer avec Fenerbahçe, son profil plaît énormément à José Mourinho, entraîneur du club turc. Pour rappel, l’an dernier son transfert d’Angleterre vers l’Arabie Saoudite, valorisé à 34,5 M€, avait rapporté un chèque à son club formateur, l’AS Saint-Étienne via le mécanisme de solidarité.

Passé chez les Verts puis à Monaco, Allan Saint-Maximin Il a connu des expériences à Hanovre, Bastia, Nice, Newcastle et Al-Ahli. Arrivé dans le Forez en 2011, Saint Maximin a fait ses débuts professionnels en 2013 sous les ordres de Christophe Galtier à l’occasion du match retour de barrage de Ligue Europa contre Esbjerg (NDLR : défaite 0-1 de l’ASSE). Malgré sa précocité et son talent indéniable, il ne disputera que 17 matches sous le maillot stéphanois entre 2013 et 2015 avant de signer à Monaco.

Un passage à l’ASSE qui a toujours laissé un goût amer dans la bouche du natif de Châtenay-Malabry, notamment après sa prolongation de contrat comme il l’a confié dans une interview pour RMC : « À l’ASSE, beaucoup de gens n’étaient pas contents de ma prolongation, par rapport à ce qui s’est passé financièrement. Ma prolongation a causé des problèmes, les gens demandaient pourquoi je gagnais autant à cet âge-là, disaient que je ne le méritais pas, que ce n’était pas normal. Il y avait aussi tout ce qui se passait avec les agents. Encore une fois, j’étais suffisamment intelligent pour comprendre ce qui s’était passé, mais c’était de bonne guerre. Je ne m’y attendais pas, je ne pensais pas que j’allais être prolongé. Quand c’est arrivé, j’ai juste dû faire avec, mais c’était une période très difficile pour moi. Je me suis retrouvé dans un bureau avec des gens beaucoup plus âgés que moi, qui m’ont mis beaucoup de pression, qui m’ont dit que je ne jouerais plus jamais, qu’ils allaient m’envoyer en 3e ou 4e division. J’étais jeune, c’était compliqué d’entendre ces choses, mais quand même, j’ai eu l’intelligence de savoir que tout cela n’était pas vrai. Le plus important pour moi, une fois que j’ai vu que les choses allaient se passer comme ça, c’était de trouver une issue.«

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un nouveau contrat de ville pour le Grand Garros – Le Petit Journal – .
NEXT Marseille. Dans le coffre d’une voiture en feu, le corps d’un adolescent de 17 ans.