Onze marqueurs familiaux au Kamouraska – Le Placoteux Journal – .

Onze marqueurs familiaux au Kamouraska – Le Placoteux Journal – .
Onze marqueurs familiaux au Kamouraska – Le Placoteux Journal – .

Parcours Fil rouge, la Ville de La Pocatière, l’Association des Lebel d’Amérique et les descendants de Pierre Miville ont récemment dévoilé deux nouveaux marqueurs familiaux associés au projet Passeurs de mémoire : les marqueurs Lebel-Mignault et Miville-de Baillon. Établis à Grande-Anse, ces marqueurs rendent hommage à deux familles du groupe des premiers censitaires de la seigneurie de La Pocatière.

En parcourant les circuits sur passeursdememoire.com, vous pourrez découvrir des bornes identifiant les terres ancestrales de plusieurs familles de la région. Ces bornes offrent un lien tangible avec ceux qui ont marqué ce territoire aux premiers temps de la colonie.

« Ces nouveaux marqueurs portent à trois le nombre de ceux présents sur notre territoire. La Pocatière, associée à Passeurs de mémoire depuis le début, est fière de dévoiler des pages de l’histoire de nos bâtisseurs et de contribuer au développement du tourisme de racines au Kamouraska », affirme Vincent Bérubé, maire de La Pocatière.

Cette quatrième cohorte de bornes familiales Passeurs de mémoire comprend la borne Lebel-Mignault, installée à proximité du terrain de Nicolas Lebel sur le sentier menant au sanctuaire Notre-Dame-de-Fatima, et la borne Miville-de Baillon, installée sur le terrain de Jacques Miville-Deschênes sur le sentier de la Grande-Anse. Afin de créer un lien entre le monde virtuel et le monde physique, chaque borne est dotée d’un code QR dirigeant les visiteurs vers du contenu complémentaire disponible sur le site Web du Parcours Fil rouge.

« Le dévoilement de ces dixième et onzième plaques commémoratives illustre l’engagement des associations de familles envers le projet Passeurs de mémoire, qui contribue activement à la redécouverte de figures inspirantes parmi les 24 familles choisies au Kamouraska », explique Doris Girard, présidente de Parcours Fil rouge.

La création de ces bornes a été rendue possible grâce à la contribution financière de l’Association des Lebel d’Amérique et de ses donateurs, et de l’association Les descendants de Pierre Miville, avec le soutien financier du gouvernement du Québec. Cette initiative est le fruit de la collaboration des équipes de la Ville de La Pocatière, du Groupe GID et de Parcours Fil rouge.

Source : Cours Red Thread

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Première femme à la tête des Forces armées canadiennes – .
NEXT Le Président du CUCM est venu constater la fin des travaux du barrage – .