Un coup de main pour les joueurs de hockey – .

Un coup de main pour les joueurs de hockey – .
Un coup de main pour les joueurs de hockey – .

La Ville de Roanne a accordé une aide exceptionnelle au club de hockey qui connaît des difficultés financières. Les dirigeants de l’association ont assuré que des efforts seront faits de leur côté.

A l’ordre du jour du dernier conseil municipal, une ligne a fait tiquer certains amateurs de sport. Le Roannais Hockey Club (CHR) a saisi la Ville de Roanne suite à des difficultés financières. « Nous étions déficitaires de 50 000 €, nous a confirmé Romain Bonnefond, le manager du club. Nous savions que nous serions déficitaires, mais pas à ce point-là. »

Un plan d’action « solide »

Plusieurs facteurs ont mis le club dans le rouge : le recrutement d’un entraîneur et d’un directeur sportif, l’inflation sur les produits dédiés aux réceptions VIP d’après-match, le coût du transport et l’achat de matériel. « Le matériel représente déjà 80 000 €. Cela comprend les crosses, les patins, les lames, les casques et les gants. » L’augmentation de la capacité de la patinoire, de 700 à 1 050 spectateurs, n’a pas suffi à laisser les finances dans le noir. « Avec 350 personnes de plus, on était à environ 4 000 € de recettes par match. »

La Ville de Roanne décide alors de venir en aide à un club qui « affiche de vraies performances sportives », selon Yves Nicolin, et qui est en pleine croissance.

Malgré cet appel à l’aide, Romain Bonnefond tient à rassurer : « Le club se porte très bien. » On est donc bien loin de la situation de 2015 où le CHR était menacé de disparition.

Le club est déjà soutenu par la collectivité, grâce à une subvention de fonctionnement* (45 000 €), mais la Ville a souhaité prolonger le chèque avec une subvention exceptionnelle de 40 000 €. « On essaie de demander le moins possible. On essaie de faire avec ce qu’on nous donne chaque année », confie Romain Bonnefond.

Avant de délibérer, la conseillère d’opposition Brigitte Dumoulin a souhaité avoir des garanties concernant l’amélioration de la situation du club à l’avenir. Gilles Passot, élu en charge des sports, a détaillé le plan d’action fourni par les dirigeants du CHR lors d’une réunion préalable. « Il est solide », a-t-il assuré.

« Maintenant, nous allons bien rebondir. »

Les ventes publicitaires sur l’écran géant de la patinoire devraient augmenter. Le club va améliorer les services proposés par le salon VIP et réduire la masse salariale. Mais comment cela va-t-il se traduire concrètement ? De 25 joueurs sous contrat, il n’en restera plus que 22. Les achats de matériel seront limités. « On va essayer de gagner 15 000 € avec ça », annonce le responsable du CHR. En revanche, les commerciaux du club sont partis à la recherche de mécènes. Une vingtaine de nouveaux devraient arriver. De quoi augmenter le budget du club, qui passera de 720 000 € à 815 000 €. « Le partenariat privé devrait représenter 500 000 € contre un peu moins de 400 000 € aujourd’hui. » Avec l’arrivée de ces nouveaux sponsors, la direction roannaise veillera à ce qu’il y ait suffisamment de place pour les supporters à Fontalon. « On ne veut pas réduire la place pour le public. »

Fort de toutes ces garanties apportées à la mairie, le conseil municipal a ensuite accordé cette subvention exceptionnelle au CHR. « Nous sommes très satisfaits de la réaction de la Ville, qui a été très attentive. C’était au-delà de nos espérances. Nous ne pensions pas avoir une subvention exceptionnelle. Nous sommes en croissance et avec une trésorerie au plus bas, cela aurait été difficile. Maintenant, nous allons bien rebondir. La saison prochaine nous permettra de mettre de l’argent de côté. »

La Ville de Roanne a fixé une règle très stricte en matière de subventions. Elle pousse les associations à aller chercher de l’argent dans le privé. « En termes de recettes, les collectivités locales ne doivent pas dépasser 1/3 du budget. Ce qui fait de Roanne l’une des rares villes à appliquer un tel critère », annonce le maire.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une victoire pour un troisième match plus compliqué – .
NEXT C’est mortel à Colomiers ! – Le Petit Journal