NB Energy veut étaler sa hausse de tarifs de 19,4 % sur deux ans – .

NB Energy veut étaler sa hausse de tarifs de 19,4 % sur deux ans – .
NB Energy veut étaler sa hausse de tarifs de 19,4 % sur deux ans – .

Énergie NB demande à la Commission de l’énergie et des services publics d’étaler sa proposition d’augmentation de tarif de 19,4 %. Si elle est approuvée, l’augmentation serait répartie également sur deux ans.

Selon la société de services publics, si la commission n’accepte pas sa demande, les clients seront confrontés à deux augmentations : 11,15 % en 2024-25 et 5,59 % l’année suivante.

La Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick tient des audiences pour déterminer si Énergie NB devrait être autorisée à augmenter ses tarifs d’électricité de près de 20 % sur deux ans. Elle entend également des témoignages sur la façon dont l’augmentation des tarifs devrait être mise en œuvre.

Ouvrir en mode plein écran

Un camion de NB Energy.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Énergie NB souhaite augmenter les prix de l’électricité pour aider à rembourser sa dette de 5,4 milliards de dollars. Cette somme s’ajoute aux milliards qui doivent être investis dans des projets d’infrastructure majeurs, notamment la modernisation du barrage de Mactaquac.

Ouvrir en mode plein écran

Le barrage hydroélectrique Mactaquac d’Énergie NB est situé sur le fleuve Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

Photo: Radio-Canada / Michèle Brideau

Selon le consultant John Todd, étaler la hausse sur deux ans permettrait de stabiliser les taux, afin d’éviter une choc des taux qu’une augmentation de 11% en un an pourrait générer.

Abigail Herrington, l’avocate représentant la Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick, a demandé à Todd s’il accepterait un plan prévoyant une augmentation plus légère étalée sur cinq ans. La consultante a répondu qu’il y avait trop d’incertitude pour retarder l’augmentation aussi loin dans le temps. Plus vous repoussez les limites, plus de défis peuvent surgir entre-temps, pour ainsi dire.il a dit.

Vous pouvez avoir de la chance, mais ce n’est pas forcément une obligation.

Une citation de Abigail Herrington, avocate du CÉSPNB.

Les ménages à faible revenu laissés pour compte

Shelley Petit, représentante de la Coalition des personnes handicapées du Nouveau-Brunswick, estime que l’augmentation des tarifs pourrait avoir pour effet de déconnecter les plus pauvres qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts.

Je sais que pour mes membres, ces 25$ signifieront une déconnexion.

Une citation de Shelley Petit, représentante de la Coalition des personnes handicapées du Nouveau-Brunswick.

Ils ne peuvent plus payer leurs factures d’électricité, ils n’ont plus de nourriture ni de médicaments. elle dit.

John Todd affirme que des politiques doivent être mises en œuvre pour résoudre ce problème et réduire la pression sur les moins aisés, bien que sa déclaration soit absente de son rapport.

Des changements de politique sont toujours possibles

Une citation de John Todd, consultant.

Il existe de nombreux outils et pratiques ailleurs sur lesquels on pourrait s’appuyer, et c’est quelque chose qui fait l’objet de discussions Énergie Nouveau-Brunswick, le gouvernementil a dit.

La société d’État a reçu l’approbation de la Commission des services publics pour commencer à facturer une augmentation de 9,25 pour cent à compter du 1er avril. Elle devra toutefois rembourser une partie du montant perçu si celui-ci s’avère trop élevé.

NB Power a récemment déclaré que pour atteindre les objectifs financiers de 2029 fixés par le gouvernement de Blaine Higgs, elle doit réaliser plus d’un milliard de dollars de bénéfices sur cinq ans.

-Selon le rapport de Hadil Ibrahim de Radio-Canada.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV découvrez le SUV urbain italien ! – .
NEXT Totally Spies! Cyber ​​Mission dévoile un premier teaser – Nintendo Switch – .