Saint-Louis : A 40 ans, un Maître coranique obtient son Baccalauréat !

Saint-Louis : A 40 ans, un Maître coranique obtient son Baccalauréat !
Saint-Louis : A 40 ans, un Maître coranique obtient son Baccalauréat !

XALIMANEWS- Mohamed El Moustapha Iyane Baba Sy, un maître coranique autodidacte de 40 ans, incarne la résilience et la détermination. Né à Saint-Louis, il est retiré de l’école en 5e par son père pour se consacrer à l’apprentissage du Coran. En 2004, il est frappé par des problèmes de vision liés à sa cornée, nécessitant de nombreuses opérations. Malgré une myopie sévère persistante, il parvient à surmonter ces obstacles, prouvant que l’âge n’est qu’un chiffre. En obtenant son baccalauréat cette année, il a montré que la détermination et la persévérance peuvent surmonter toutes les barrières.

Une histoire inspirante

Mohamed n’a pas suivi le parcours classique d’un étudiant. À 40 ans, cet homme modeste, professeur de Coran à Saint-Louis, a décidé de s’attaquer à un défi que beaucoup de jeunes redoutent : le baccalauréat. Et il l’a fait avec brio.
« Si je pouvais mémoriser le Coran, je pourrais mémoriser quelques théorèmes mathématiques et des dates historiques, n’est-ce pas ? », plaisante-t-il avec son sourire contagieux.
Issu d’un milieu traditionnel, il a été retiré de l’école par son père pour se consacrer à l’apprentissage du Coran. Mais sa soif de connaissance et son envie de lire et d’écrire l’ont poussé à faire un pas courageux : il s’est inscrit dans une église locale pour apprendre ces compétences fondamentales.
Déterminé à prendre sa revanche, il s’inscrit à l’Institut français de Saint-Louis pour combler ses lacunes et apprendre à écrire en français. Il suit des programmes tels que le « français langue étrangère » et la formation à l’art oratoire, destinés à enrichir ses compétences. Sa détermination à décrocher le baccalauréat malgré les contraintes de temps et les responsabilités d’enseignement dans sa propre institution, le « Daara Thierno Baba Sy pour l’enseignement du Coran et des sciences islamiques », témoigne de sa ténacité.
Son parcours est jalonné par une méthode autodidacte et l’utilisation de ressources en ligne pour préparer les épreuves du baccalauréat, qu’il a brillamment passées en une semaine de révisions intensives. Entre ses obligations familiales, ses responsabilités de professeur coranique et les aléas de la vie, il a dû jongler avec des heures d’étude jusque tard dans la nuit. Sa journée commençait bien avant le lever du soleil et se terminait souvent au milieu de la nuit. Pourtant, il n’a jamais perdu de vue son objectif.

Motivation clé pour réussir

Marié, Mohamed a suivi plusieurs formations qui lui ont permis de réaliser son rêve. Grâce à ces efforts, il a réussi à combiner l’enseignement coranique avec l’éducation moderne, offrant ainsi à ses élèves une approche holistique de l’apprentissage.
« Je me suis dit : si je peux apprendre et enseigner le Coran, pourquoi ne pourrais-je pas apprendre d’autres matières ? », dit-il avec une simplicité désarmante. Cette philosophie de vie lui a non seulement permis de réussir personnellement, mais a également inspiré de nombreuses autres personnes à poursuivre leurs propres rêves, quels que soient les obstacles.
Autodidacte, Mohamed est une véritable source d’inspiration pour tous. Il démontre que l’éducation n’a pas d’âge et que chaque défi peut être surmonté avec détermination et travail acharné. Pour de nombreux jeunes, il est devenu un modèle et une source d’inspiration.
Mohamed El Moustapha Iyane Baba Sy appelle les maîtres coraniques à poursuivre des études supérieures pour allier savoir traditionnel et moderne. Il exhorte également l’Etat à accompagner cette transition, à l’instar de la Mauritanie, facilitant ainsi l’intégration des ressortissants des daaras dans le système éducatif moderne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV quatre autres disparus après les tempêtes du week-end – .
NEXT Retour en images sur les célébrations de la fête nationale à Albi – .