Un nouvel orateur, trois absents et un incident – ​​.

Un nouvel orateur, trois absents et un incident – ​​.
Un nouvel orateur, trois absents et un incident – ​​.

Après avoir prêté serment aux députés fédéraux élus à l’issue des élections du 9 juin, la Chambre devait procéder à l’élection de son président.

Lors de la législature précédente, Peter De Roover était chef de groupe des nationalistes flamands et, à ce titre, chef du premier groupe d’opposition contre la coalition Vivaldi. L’Anversois de 62 ans est élu à la Chambre depuis 2014. Avant cela, il était professeur d’économie dans l’enseignement secondaire. Il était déjà actif dans les cercles nationalistes flamands et collaborait notamment au magazine Doorbraak.

C’est la deuxième fois que la N-VA occupe la Chambre des représentants, après la présidence de Siegfried Bracke entre 2014 et 2019.

Les députés ont également procédé à l’élection des membres du Bureau. Les trois premiers groupes, hors président, accèdent aux trois vice-présidences : Wouter Vermeersch (Vlaams Belang), Florence Reuter (MR) et Frédéric Daerden (PS).

Les autres membres du Bureau sont issus de formations comptant au moins 12 membres : Nabil Boukili (PTB), Yves Coppieters (Les Engagés) et Melissa Depraetere (Vooruit). Ils sont également rejoints par Els Van Hoof (CD&V), Sarah Schlitz (Ecolo-Groen) et Vincent Van Quickenborne (Open Vld).

Les différents chefs de groupe ont également été confirmés, à l’exception de celui de la N-VA : Barbara Pas (Vlaams Belang), Benoît Piedboeuf (MR), Eric Thiébaut (PS), Sofie Merckx (PTB), Vanessa Matz (Les Engagés). ), Joris Vandenbroucke (Vooruit), Nathalie Muylle (CD&V), Stefaan Van Hecke (Ecolo-Groen) et Katja Gabriëls (Open Vld).

Serment des députés

Avant de prononcer à tour de rôle la formule juridique en levant la main droite : « Je jure d’observer la Constitution » ou « ik zweer de Grondwet na te leven » en néerlandais, ou encore « ich schwöre die Verfassung zu befolgen » en allemand, les députés ont validé les rapports des commissions de vérification des pouvoirs qui s’étaient réunies la semaine dernière. Celles-ci avaient proposé une telle validation.

Toutefois, face aux différents recours présentés la semaine dernière pour la circonscription de Bruxelles, plusieurs groupes ont demandé un vote et se sont abstenus : Ecolo-Groen, PTB, Open Vld et Vlaams Belang.

La semaine dernière, un large consensus politique s’est dégagé sur la nécessité de revoir la procédure de validation des élections. Selon plusieurs groupes politiques, une réforme devrait voir le jour au cours de cette législature puisque l’article 48 de la Constitution, qui réglemente cette matière, est désormais ouvert à la révision. L’intention est d’éliminer le principe de l’assemblée parlementaire qui contrôle et valide elle-même ses élections.

Lors de la cérémonie de prestation de serment, l’ancien président Bart De Wever (N-VA) s’est exprimé uniquement en néerlandais.

Quand les observateurs flamands s’étonnent que De Wever « D’abord belges » ne soit plus un sujet de débat

Un incident s’est produit lors de la prestation de serment du Vlaams Belang Werner Somers. Il a refusé de prêter serment en néerlandais, pour affirmer l’indépendance de la Flandre.

Trois des 150 députés étaient excusés : le Premier ministre démissionnaire Alexander De Croo et sa ministre de la Défense Ludivine Dedonder ainsi que le député N-VA et vice-président de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN Theo Francken, qui participent au sommet de l’Alliance atlantique à Washington.

Au total, 77 membres sur 150 sont « nouveaux », selon un décompte communiqué par les services de la Chambre. Sur les 77 nouveaux venus, 42 n’ont aucune expérience parlementaire tandis que 35 autres ont déjà travaillé comme parlementaires ou membres de gouvernements (fédéraux ou dans les assemblées et/ou gouvernements des Communautés et Régions).

Par rapport à la législature précédente, l’âge moyen augmente légèrement, passant de 46 à 47 ans. Le groupe le plus jeune est celui de l’Open Vld (âge moyen de 44,8 ans) et le groupe le plus âgé est celui du MR (âge moyen de 50,1 ans).

Sur les 150 membres, 64 sont des femmes (42,66%). Par rapport à la fin de la législature précédente, ce chiffre n’a guère augmenté (+1). Seuls deux groupes comptent plus de femmes que d’hommes : le CD&V et Ecolo-Groen.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le frère de l’ancien pilote de Formule 1 Michael révèle qu’il est gay – .
NEXT Auterive. L’été bat son plein à La Madeleine – .