un réseau de transport efficace mais inégal – .

un réseau de transport efficace mais inégal – .
un réseau de transport efficace mais inégal – .

Alors que l’enquête publique pour la deuxième ligne de tramway débutera le 15 septembre 2024, la chambre régionale des comptes (CRC) Centre-Val de Loire publie son rapport sur les prestations fournies par le Syndicat des mobilités de Touraine (SMT).

Parmi les points étudiés, la chambre régionale des comptes s’est intéressée à certaines inégalités de service sur le territoire de l’agglomération tourangelle. Les communes du noyau urbain restent bien mieux desservies que celles, plus rurales, du nord et de l’ouest du territoire.

Fraude : un taux de contrôle inférieur aux attentes

Le CRC s’intéressait également à desservir les zones défavorisées de la métropole. « La première ligne de tramway a permis d’améliorer la desserte de plusieurs quartiers d’habitat prioritaire (Europe, Sanitas, Rives-du-Cher et Rabière). […] Compte tenu du tracé de la future deuxième ligne, plusieurs quartiers prioritaires (Niqueux-Bruère, Maryse Bastié et Fontaines) devraient être desservis par le tramway lors de sa mise en service en 2028. En attendant, ces quartiers sont desservis, comme les autres quartiers prioritaires, par des lignes majeures (3, 4 et 5).

Mais la Cour des comptes régionale note également que « la desserte en tramway des quartiers de l’Est et plus largement du secteur de Saint-Pierre-des-Corps (y compris la gare TGV) est suspendue dans la perspective non datée d’une troisième ligne »Le nouveau BHNS (bus à haut niveau de service) doit avoir un terminus à Saint-Pierre-des-Corps, mais il s’arrêtera au centre commercial Atlantes. Un projet de prolongement jusqu’à la gare a été signé, mais en attendant cette réorganisation et l’hypothétique troisième ligne, la ville reste relativement isolée, derrière l’autoroute A10.

« Pas de ressources humaines dédiées spécifiques »

Quant à la performance commerciale du réseau, si elle reste bonne, le CRC la juge “hétérogène”. Donc, « si celui relatif aux lignes suburbaines a été mieux préservé sur la période 2019-2022, celui relatif aux lignes urbaines reste en moyenne plus élevé ». Elle pointe toutefois des difficultés, au moins jusqu’en 2022, sur le réseau Fil blanc, « en raison de dysfonctionnements importants du matériel roulant acquis, de plus, avec retard ».

En matière de lutte contre la fraude, l’institution estime que des progrès doivent être réalisés. « Il n’existe pas de moyens humains spécifiques dédiés à la lutte contre la fraude, car tous les inspecteurs du réseau sont également conducteurs à 50 % de leur temps (bus ou tram). Or, dans les faits, cette répartition n’est pas efficace, car la conduite prime sur le contrôle. Le syndicat a annoncé un changement en ce sens. »

En conséquence, le CRC note « un taux de contrôle presque systématiquement inférieur à celui attendu »Ainsi « qu’un taux de fraude en augmentation »Le taux de fraude constaté est de 3,22 % en 2022, alors qu’il est estimé par le Syndicat des mobilités de Touraine à 6,21 %. Dans le même temps, le taux de recouvrement (ou de régularisation) est de 45,6 % sur l’ensemble du réseau.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Quelle est la météo prévue pour Troyes et ses environs le samedi 13 juillet 2024 ? – .
NEXT Bal et feu d’artifice du 14 juillet à Etampes – Île de loisirs d’Étampes – Etampes, 91150 – .