il ne reste plus qu’une journée pour donner son sang à Millau – .

il ne reste plus qu’une journée pour donner son sang à Millau – .
il ne reste plus qu’une journée pour donner son sang à Millau – .

Une nouvelle campagne de don du sang est en cours à Millau. Elle se termine ce jeudi 11 juillet au soir.

Un rendez-vous régulier pour certains. Une première pour d’autres. Donner son sang, « Un véritable symbole de solidarité » Comme le rappelle le personnel soignant, l’accouchement n’est pas encore complètement entré dans nos habitudes. Et pour cause, certains redoutent ce moment, comme Romane, 23 ans : « Je n’ai qu’une seule phobie : imaginer une seringue dans mes veines. ».

Mais une fois l’appréhension surmontée, nombreux sont ceux qui franchissent le pas chaque année. A Millau, lors de la dernière collecte organisée en avril par l’Association des Donneurs de Sang Bénévoles de Millau, 428 personnes ont participé. Parmi elles, 33 donnaient pour la première fois.

« Un don peut sauver trois vies »

Des dons pour sauver des vies. Un don pour en sauver trois, précisément. Isabelle Paradis, médecin généraliste en Lozère et responsable de l’EFS (Etablissement français du sang) en région nord Occitanie, explique dans nos colonnes comment les dons ont été utilisés.Un sac de don est séparé en trois produits : les globules rouges, les plaquettes et le plasma. On dit donc qu’avec un seul don, trois patients sont sauvés.

« Il y a une pénurie de personnes inscrites sur les listes de donneurs de moelle osseuse », souligne Raymond Cassan.
Midi Libre – Laura Vaillant

Depuis lundi, et jusqu’à ce jeudi soir, la salle de menuiserie accueille donateurs et personnels soignants, venus de Lozère et du nord Aveyron, pour une nouvelle collecte.En deux jours, 220 personnes ont déjà donné leur sangse réjouit Raymond Cassan, président de l’association, ce mercredi midi. Je pense que d’ici demain soir (jeudi 11 juillet, NDLR) on atteindra les 400. Quand on aura atteint ce seuil, on pourra s’estimer chanceux. Des chiffres qui devraient être supérieurs à ceux de juillet 2023, mois au cours duquel « La canicule a fait maldéplore le président. « Nous n’avions que 358 donneurs. »

Ainsi, même si les températures s’annoncent élevées ce jeudi, le président ne perd pas espoir : «Ce ne sera pas une canicule, je pense qu’on peut compter sur les donateurs”. Et pour motiver les troupes, cerise sur le gâteau : dans le goûter offert aux donateurs, un produit local et de saison… des cerises du producteur de Carbassas Pierre Julien, fraîchement récoltées par les bénévoles de l’Amicale.

Salle de menuiserie, ce jeudi, de 9h à 18h30
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dernier jour ce dimanche au Haras de Tarbes – .
NEXT A summer stroll along the Sèvre Niortaise in Poitou-Charentes – .