« Étranglé », Ruffin a dû « couper la corde avec Mélenchon pour respirer » – .

Il se sent « étranglé » par les apparitions télévisées de Jean-Luc Mélenchon « tous les deux jours ». Dans une interview à Monde Ce mercredi, François Ruffin revient sur les raisons de son divorce avec la France Insoumise et son leader, juste avant le second tour des législatives.

Réélu de justesse dans la Somme, le député précise qu’il a dû « couper la corde pour pouvoir respirer ». « À partir de ce moment-là, ça a tout changé, explique-t-il. Ça nous a libérés, on a regagné des centaines de voix. »

Mélenchon, un « sac de pierres »

« Pendant trois semaines, on a porté notre croix, un sac à dos rempli de pierres, on s’est heurté à un mur, à un nom : “Mélenchon, Mélenchon, Mélenchon”… Je savais qu’on perdait pied », argumente l’élu qui dit avoir vécu la campagne « dans la douleur ».

Plus d’informations sur les élections législatives de 2024

Vous l’aurez compris… Il n’est pas favorable à l’idée de voir Jean-Luc Mélenchon s’installer à Matignon. « Le président de la République doit permettre à la gauche de gouverner, en nommant un Premier ministre issu de nos rangs », conclut-il. Et il lance cette fois un avertissement à Emmanuel Macron : « Il ne faut pas gouverner comme le chef de l’État l’a fait ces deux dernières années, avec arrogance et toute-puissance. Il faut le faire dans le respect des Français, voire avec tendresse. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Nous dépasserons les 50 000 spectateurs », précisent les organisateurs de l’événement – ​​.
NEXT A Pau, des palmiers centenaires menacés par un papillon venu d’Amérique du Sud.