Le « Mois sans voiture » est un franc succès à Saint-Genis-Laval – .

Le « Mois sans voiture » est un franc succès à Saint-Genis-Laval – .
Le « Mois sans voiture » est un franc succès à Saint-Genis-Laval – .

Le mois sans voiture était de retour à Saint-Genis-Laval du 15 mai au 15 juin.

Le défi lancé chaque année depuis quatre ans par Sytral Mobilités a permis à 105 personnes de délaisser leur voiture pendant un mois.

Le mois sans voiture était de retour à Saint-Genis-Laval du 15 mai au 15 juin. Pour cette 4e édition, 105 personnes ont participé au jeu et ont passé quatre semaines sans utiliser leur véhicule.Il est possible de laisser sa voiture au garage pendant un mois et d’adopter de nouvelles habitudes de voyage plus frugales et moins stressantes“, estime Fabien Bagnon, vice-président de la Métropole de Lyon chargé de l’intermodalité et des mobilités actives.

13 500 kilomètres parcourus grâce à la mobilité douce

Ce défi est lancé chaque année par le Sytral Mobilités qui lutte contre la pollution liée à la mobilité. Il s’agit ainsi de favoriser les transports en commun et les solutions complémentaires comme l’autopartage, le covoiturage et le vélo. L’objectif est notamment de privilégier l’intermodalité et de limiter l’usage de la voiture solo encore très présent aujourd’hui.

Lire aussi : Des améliorations au TCL dès la rentrée

Les 105 participants se sont donc vu remettre un kit de mobilité au début de l’expérimentation. Ils ont également été accompagnés par des conseillers en mobilité TCL pour découvrir et apprécier au quotidien de nouvelles solutions de transport. Leur abonnement TCL leur a été offert pendant ces quatre semaines. De nombreux participants se sont tournés vers le réseau de bus, les services Vélo’V, le covoiturage et l’autopartage.

Cette édition 2024 aura été un succès puisque seulement 5 % des participants déclarent vouloir continuer à utiliser leur voiture. 80 % d’entre eux soulignent la facilité d’organisation de leurs déplacements et un quart ont trouvé les solutions proposées adaptées à leurs besoins. Ainsi, 13 500 kilomètres ont été parcourus en modes doux, soit deux fois plus que l’an dernier. L’une des participantes, Chanèze, a même vendu son véhicule.J’ai été radicale après ce défi d’un mois car j’ai vendu ma voiture. J’utilise les transports en commun et mon mari a acheté un scooter électrique.« .

Lire aussi : A Lyon, TCL dévoile ses coulisses pour les Journées Européennes du Patrimoine

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La taille du pénis affecte le plaisir, vrai ou faux ? – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné