A Marseille, un réseau de fraude à l’assurance automobile démantelé – .

A Marseille, un réseau de fraude à l’assurance automobile démantelé – .
A Marseille, un réseau de fraude à l’assurance automobile démantelé – .

INFOS LE FIGARO – Six personnes, dont un bodybuilder marseillais, ont été mises en examen en juin pour une escroquerie en bande organisée, dont les profits illégaux sont estimés à plusieurs centaines de milliers d’euros. Onze véhicules et plus de 320.000 euros ont été saisis par la police judiciaire.

Le Figaro Marseille

Un bodybuilder tordu, un joueur “toxicomane” au casino et plusieurs centaines de milliers d’euros détournés dans le dos d’assureurs automobiles. Tels sont les contours d’une vaste affaire d’escroquerie en bande organisée marseillaise dévoilée en juin par la brigade financière de la Division criminelle territoriale (DCT).

Comme l’a rapporté une source policière à FigaroCette affaire, supervisée par un juge d’instruction du tribunal judiciaire de Marseille, a conduit à l’arrestation et à la mise en examen de six individus, tous soupçonnés de fraude à l’assurance en bande organisée et mis en examen entre le 14 et le 19 juin. Les accusés pourraient avoir détourné jusqu’à 700 000 euros auprès de plusieurs compagnies d’assurance automobile pendant près de deux ans.

L’affaire a débuté en janvier 2023, lorsque les agents de cette brigade du service interdépartemental des Bouches-du-Rhône (SIPJ 13) ont été appelés pour enquêter sur le cas de plusieurs automobilistes. Selon une source, ces suspects avaient déclaré plusieurs sinistres sur leurs véhicules à divers assureurs, n’hésitant pas à le faire plusieurs fois à quelques semaines d’intervalle et pour des montants visiblement élevés.

239 000 euros en liquide saisis

En creusant un peu plus profondément, les forces de l’ordre ont découvert que les véhicules endommagés étaient en fait « en parfait état ». Plus étonnant encore : leurs propriétaires avaient tous pris soin de mentionner le nom du même carrossier chargé des réparations. Selon toute vraisemblance, les sommes frauduleuses déclarées aux assureurs ont été récupérées et partagées entre ces derniers et les complices de l’arnaque depuis 2022.

Ces éléments ont conduit la justice à saisir conjointement le Groupe interministériel de recherches (GIR) de Marseille pour poursuivre les investigations avec la police judiciaire et identifier formellement tous les protagonistes de cette fraude bien huilée. Dès le 12 juin, plusieurs individus ont été interpellés et placés en garde à vue. Trois d’entre eux ont été innocentés, tandis que six autres ont finalement été mis en examen pour « fraude en bande organisée »Parmi les accusés, cinq personnes ont été placées en détention provisoire dans l’attente de leur procès, la sixième étant soumise à un contrôle judiciaire.

Ce petit groupe, peu discret, semble avoir été largement trahi par ses importants avoirs bancaires, la fraude profitant probablement à son enrichissement personnel. 81 000 euros répartis sur plusieurs comptes bancaires et un peu plus de 239 000 euros en liquide ont été saisis par les enquêteurs. Les véhicules utilisés pour les besoins de la fraude, au nombre de onze, ont également été saisis par les agents de la DCT et du GIR. Selon une source policière, l’un des suspects aurait néanmoins tenté de justifier ces possessions en se présentant comme un joueur. “toxicomane” au casino. Ses justifications ne l’ont pas sauvé de la prison.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le programme du Nouveau Front populaire passé au crible par les économistes – .
NEXT Prévisions météo pour le dimanche 14 juillet 2024 à Besançon et ses environs – .