le RN confirme son ancrage dans l’Eure – .

le RN confirme son ancrage dans l’Eure – .
le RN confirme son ancrage dans l’Eure – .

Christine Loir, députée sortante RN, a été réélue avec 50,83% des voix à l’issue du second tour des élections dimanche 7 juillet 2024. Le front républicain a très bien fonctionné en faveur de la candidate de la majorité présidentielle, mais n’a pas permis d’arracher la circonscription de Saint-André-de l’Eure au RN.

Avec 50,83% des suffrages exprimés en sa faveur, Christine Loir, députée sortante (Rassemblement national), conserve son siège, battant de justesse Julien Canin (Majorité présidentielle), qui a recueilli 49,17% des voix.

Il n’y a pas eu de course à trois pour ce second tour : Christine Le Bonté, la candidate socialiste du Nouveau Front populaire, arrivée troisième au premier tour, s’est retirée et a appelé à voter pour le candidat de la majorité présidentielle.

Les élus locaux font campagne pour lui

L’une des surprises de ce second tour est l’efficacité de ce transfert. Christine Le Bonté avait obtenu 21,58% des voix au premier tour, Julien Canin 28,51%. Il semble acquis que la quasi-totalité des voix de gauche se sont reportées sur le candidat de la majorité présidentielle.

« Nous sommes à 900 voix du succès. Il y a quelques jours, personne n’aurait misé un kopeck sur nos chances, car il nous fallait 10 000 voix pour espérer reconquérir le siège. Nous avons beaucoup appris et ce résultat nous oblige à poursuivre notre action, la victoire étant à portée de main. »

Julien Canin (Député maire )

Le candidat dispose d’un fort ancrage local. Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu, ministres d’Emmanuel Macron, lui ont apporté leur soutien.

État des lieux sur le territoire de la RN

Mais plusieurs élus locaux, pourtant très critiques à l’égard de la politique du président de la République, n’ont pas hésité à lui apporter leur soutien, parfois même en faisant campagne à ses côtés !

Les communes rurales ne suivent pas leurs maires

Dans les communes rurales, les électeurs n’ont pas suivi leurs élus et ont confirmé leur vote en faveur du Rassemblement national, certains villages enregistrant même des scores « canon » pour le député sortant (plus de 77 % à Authieux, près de Saint-André-de-l’Eure, 64 % à Marcilly-sur-Eure, etc.).

Christine Loir a pratiquement reproduit son score de 2022 (50,33%), où elle avait devancé Séverine Gipson, députée suppléante de Bruno Le Maire.

« Réélu, je poursuivrai mon travail au sein de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée. J’avais déposé un amendement avant la dissolution et je continuerai à interpeller le gouvernement sur les problèmes de notre territoire, pour tenter d’apporter des solutions », assure le député.

Louis Leprêtre

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Pourquoi les fusillades se multiplient ces dernières semaines à Marseille – .
NEXT Informations clés du mardi 16 juillet – .