Jusqu’à 1.900 euros de prime pour les pompiers mobilisés pendant les JO 2024 – .

Jusqu’à 1.900 euros de prime pour les pompiers mobilisés pendant les JO 2024 – .
Jusqu’à 1.900 euros de prime pour les pompiers mobilisés pendant les JO 2024 – .

Les pompiers déployés lors des Jeux olympiques et paralympiques de Paris pourront bénéficier d’une prime de 1.600 euros voire de 1.900 euros brut, selon un décret et deux arrêtés parus au Journal officiel mardi, à un peu plus de deux semaines de l’ouverture des JO.

Une « prime JO » avait déjà été annoncée en janvier et portée à 1.900 euros pour les policiers et gendarmes exerçant en Île-de-France.

De même, les indemnités versées pourraient atteindre 1.900 euros pour les pompiers de Paris (personnels militaires opérant dans la capitale et les trois départements de la « petite couronne ») et les pompiers professionnels des Yvelines.

Ces pompiers déployés là où se trouvent les principaux sites olympiques auront droit à cette majoration « en raison de l’intensité de leur engagement », précise le décret.

La prime sera de 1.600 euros, pour une mobilisation d’au moins dix jours, pour les sapeurs-pompiers professionnels en service dans les services d’incendie et de secours hors Yvelines, les militaires de la brigade des sapeurs-pompiers de Marseille et les volontaires.

Les syndicats de pompiers professionnels se sont mobilisés à la mi-mai dans tout le pays pour réclamer notamment une prime pour leur implication aux Jeux olympiques (26 juillet – 11 août) et paralympiques (28 août – 8 septembre).

« Les policiers ont reçu des primes allant de 1 500 à 1 900 euros. Nous demandons la même chose », avait alors fait valoir l’un de leurs représentants syndicaux.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Offre du Bayern Munich rejetée pour Doué, le PSG le cible – .
NEXT A quoi ressemblera le quartier Sanitas de Tours en 2030 ? – .