de Saint-Laurent à La Broquerie

de Saint-Laurent à La Broquerie
de Saint-Laurent à La Broquerie

Créé il y a moins d’un an, le groupe musical Les Barn Boys a rapidement connu du succès. Ses sept membres se produisent un peu partout en province durant la saison estivale.

C’est lors d’une soirée impromptue dans une grange de La Broquerie que les membres du groupe Les Barn Boys se sont rencontrés.

C’était l’été dernierdéclare le multi-instrumentiste et chanteur Caleb Dorge. Confiture […] et comme toutes les bonnes choses pour 2heures du matin [Miguel Sorin] a suggéré que nous formions un groupe. “,” texte “:” L’intention était juste de faire un bœuf […] et comme toutes les bonnes choses à 2h du mat [Miguel Sorin] a suggéré que nous créions un groupe.”}}”>L’intention était simplement d’avoir un Confiture […] et comme toutes les bonnes choses à 2h du mat [Miguel Sorin] il a suggéré que nous créions un groupe.

Ils ont chanté la chanson ensemble 25 centimes de l’Acadien Hert Leblanc et ils savaient déjà que leur complicité était indéniable. Encore aujourd’hui, c’est cette chanson qu’ils chantent au début de tous leurs spectacles.

Membres de Garçons de ferme viennent de partout au Manitoba.

Le batteur Caleb Arnaud est originaire de La Broquerie, le violoniste Miguel Sorin et le pianiste Mathieu Reimer sont originaires de Lorette, tandis que Caleb Dorge a grandi à Winnipeg, tout comme les jumeaux Aidan et Luc Wrigley. Ces derniers ont aussi de la famille à Saint-Laurent. En concert, ils sont accompagnés d’un bassiste qui change selon les prestations.

Le groupe se réunit pour ses répétitions à Lorette, chez Miguel Sorin, dans une petite cabane située au fond de sa cour arrière. C’est d’ailleurs là que Radio-Canada est allée les rencontrer.

Les musiciens nous ont présenté une de leurs compositions originales intitulée Le chemin de la gravure.

Je suis parti sur le chemin des tombes, à Saint-Laurent, à La Broquerieils chantent en chœur.

Ouvrir en mode plein écran

Les Barn Boys répètent dans une petite cabane installée derrière la maison de Miguel Sorin.

Photo: Radio-Canada / Véronique Morin

Même si la majorité de leur répertoire est constitué de reprises, le groupe souhaite écrire le plus de chansons originales possible. Composer ensemble est pour eux une évidence.

Mathieu Reimer dit que pour Le chemin de la gravure : C’était plutôt improvisé quand on l’a fait. C’était pendant un entraînement et Caleb [Dorge] je viens de commencer à chanter quelque chose et c’est [resté].

Miguel Sorin dit qu’il espère qu’un jour ils pourront présenter uniquement des chansons originales. Il décrit leur musique comme pays, traditionnel et folklorique.

Pour Aidan Wringley, leur style rappelle celui de fêtes de cuisine.

fête de cuisine« », « texte » : « Les chansons métisses étaient toujours jouées dans les cuisines [donc je dirais] que nous sommes une fête de cuisine”}}”>Les chansons mixtes étaient toujours jouées dans les cuisines [donc je dirais] que nous sommes un fête de cuisinedit-il en souriant.

Un été chargé

LE Garçons de ferme ont présenté leur premier concert en décembre à La Broquerie. Depuis, ils ont donné plusieurs spectacles.

Le groupe a joué plusieurs fois au Festival du Voyageur en février.

En juin, il a participé aux festivités du 50eet anniversaire du Comité culturel de Loreto. Quelques semaines plus tard, le Garçons de ferme a joué pour Saint-Jean-Baptiste à La Broquerie. Et leur calendrier continue de se remplir pour le reste de l’été.

Ouvrir en mode plein écran

Les Barn Boys décrivent leur musique comme country, traditionnelle et folk.

Photo : Avec l’aimable autorisation de Miguel Sorin

Moins d’un an après la formation du groupe, le violoniste Miguel Sorin déclare pas si surpris être si demandé.

Les petites communautés francophones nous regroupent à peu près tous [contacté] et nous ont demandé si nous pouvions jouer parce que c’est à peu près le style qu’ils recherchaient.il dit.

Je pense que la raison pour laquelle nous avons eu autant de succès est que nous nous amusons beaucoup sur scène. […] Les gens embarquent s’ils voient des gens s’amuser.ajoute Caleb Dorge.

Les prochaines municipalités que visiteront The Barn Boys :

  • Sainte Agathe, 19 juillet
  • Saint-Laurent, le 4 août
  • Saint-Pierre-Jolys, le 10 août

Prendre du temps pour la musique

Les six membres réguliers de la Garçons de ferme Ils étudient tous et, dans certains cas, ont un emploi. Cela crée souvent un casse-tête lorsqu’il s’agit d’organiser l’emploi du temps du groupe.

Cependant, tous affirment vouloir donner la priorité à la musique dans leur vie. Même Aidan Wrigley, qui étudie à l’Université d’Ottawa, tient à participer aux concerts par vidéoconférence.

Le groupe est prêt à faire des sacrificesce Caleb Dorge. Nous sommes prêts à consacrer du temps spécifiquement aux Barn Boys.

Il ajoute qu’une de ses motivations est de représenter la francophonie sur scène.

Barn Boys est un groupe francophone au sein d’une communauté minoritaire”,,”text”:”Je suis fier de dire que Barn Boys est un groupe francophone au sein d’une communauté minoritaire”}}”>Je suis fier de dire que Garçons de ferme Il s’agit d’un groupe francophone au sein d’une communauté minoritaireil ajoute. On était des jeunes et on entendait des groupes comme Ça claque ou Les Louis Boys et de pouvoir faire partie de la relève francophone c’est tout un honneur.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La maison du crime a trouvé un autre visage – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné