Le Parterre des Parfums, une nouvelle création botanique au Grand Trianon – .

Le Parterre des Parfums, une nouvelle création botanique au Grand Trianon – .
Le Parterre des Parfums, une nouvelle création botanique au Grand Trianon – .

le parterre des parfums

Les jardiniers de Trianon ont imaginé une création botanique sensorielle sur le parterre du Grand Trianon. L’expérience commence par la vue : de part et d’autre de la grande perspective, les cimes ébouriffées des cyprès évoquent le panorama d’un jardin méditerranéen, auquel s’ajoutent les taches mauves des brins de lavande, la rondeur des agrumes suspendus aux branches des orangers amers, ou encore les fleurs étoilées du jasmin blanc. Les couleurs précèdent les parfums dont les effluves interrogent alors les visiteurs. Très vite, la promenade devient un jeu de piste : d’où vient cette odeur de miel ? Cette senteur mentholée ? Et vient-elle de la camomille, de l’agastache ou du zinnia ? Il n’est pas toujours facile d’associer chaque essence à son parfum. Certaines mettent l’eau à la bouche, tant leurs odeurs, comme leurs noms, rappellent le goût des bonnes choses.

Les visiteurs découvrent le parfum de la mélisse (Monarde citriodora), cosmos en chocolat (Cosmos atrosanguineus), avec de la sauge à l’ananas (Salvia elegans) ou même de l’herbe à sucre (Stévia rebaudiana)… Sans oublier les senteurs d’aromates bien connues du grand public : basilic, romarin, cerfeuil, mélisse… Certaines fleurs demandent plus d’attention pour révéler leur nature. C’est le cas de l’achillée millefeuille (Achillea millefolium) ou anthémis (Argyranthème frutescens) qu’il faut approcher et frotter doucement entre les doigts pour en extraire le jus.

Poursuivant sa promenade le long du parterre de fleurs, le promeneur s’aventure plus loin dans la Méditerranée : une rangée de pots et de cageots, plantés d’épices et d’herbes médicinales, le transporte en Grèce. On y respire les arômes du laurier (Un noble laurier) à partir duquel les couronnes des vainqueurs sont tissées depuis les jeux antiques, ou celles du genévrier (Genévrier commun), dont les baies étaient utilisées pour préparer des onguents censés favoriser la récupération musculaire chez les sportifs.

le jardin du parfumeur

Les visiteurs peuvent également découvrir le Le Jardin du Parfumeur en visite guidée. Ouvert au public en 2023 grâce au mécénat de la Maison Francis Kurkdjian, il présente des centaines d’essences parfumées, cultivées dans l’esprit des jardins de Trianon du XVIIe siècleet siècle et permet de mieux comprendre l’histoire du parfum à la cour de Versailles.

Informations et réservations : https://billetterie.chateauversailles.fr/

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La championne d’haltérophilie Margot Kochetova suscite de grands espoirs – .
NEXT The strange and wonderful Fondation du Doute Blois – .