Intervention policière au Québec – Arrestations pour possession d’armes à feu – .

Intervention policière au Québec – Arrestations pour possession d’armes à feu – .
Intervention policière au Québec – Arrestations pour possession d’armes à feu – .

Selon les informations diffusées par le Service de police de la Ville de Québec via communiqué.

Ce matin, les agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ont arrêté quatre hommes pour possession d’armes à feu à autorisation restreinte et prohibées dans le secteur Vanier.

Résumé des faits

Vers 11 h 42, suite à un appel au 911, la police a intercepté une camionnette et arrêté quatre individus qui se trouvaient à l’intérieur du véhicule. Les suspects sont âgés entre 30 et 58 ans.

La perquisition a permis la saisie de :

Un pistolet 9 mm
Un Glock .40

Le dossier d’enquête a été repris par le projet MALSAIN.

Les quatre hommes ont été interrogés par les enquêteurs.

L’un des quatre suspects a été libéré sans accusation, tandis que les trois autres suspects, de l’extérieur de la région de Québec, comparaîtront demain en cour pour divers chefs d’accusation liés aux armes à feu à autorisation restreinte et prohibées.

Le projet MALSAIN

Le projet MALSAIN, une initiative du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), a été lancé en février 2019 pour contrer une augmentation de la violence liée au trafic de stupéfiants par le crime organisé. Il regroupe une vingtaine de policiers du SPVQ provenant des unités d’enquête, des services spécialisés et de la patrouille. Depuis, plusieurs arrestations ont été effectuées pour des vols, des introductions par effraction, des agressions armées, du trafic de stupéfiants et des actes de violence et un grand nombre d’armes à feu ont été saisies.

En octobre 2020, un financement du gouvernement du Québec a permis au SPVQ de poursuivre et de bonifier le projet MALSAIN, permettant ainsi aux enquêteurs qui y sont affectés d’être mieux outillés pour agir avec plus de robustesse et d’agilité dans la lutte contre les armes à feu et les groupes criminels. Cette aide financière a été accordée par l’entremise du Fonds de lutte contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs (FVAGAF) du gouvernement du Canada et s’inscrit dans le cadre de la Stratégie québécoise de lutte contre la violence liée aux armes à feu, la stratégie CENTAURE.

Source SPVQ

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV tentative de vol à main armée dans un McDonald’s – .
NEXT Embrun > Isola 2000 Tour de France – .