57% des Français du Québec soutiennent la gauche radicale – .

57% des Français du Québec soutiennent la gauche radicale – .
57% des Français du Québec soutiennent la gauche radicale – .

Le deuxième tour des élections législatives françaises a eu lieu ce dimanche 7 juillet. Lors de ce scrutin, 5 642 Français résidant au Québec ont exercé leur droit de vote.

Par Alexandre Morin

À Québec, 57,37 % des électeurs ont appuyé Oussama Laraichi, candidat du Nouveau Front populaire, contre 42,63 % pour Roland Lescure, candidat d’Ensemble pour la République. Il faut noter que Sol Zanetti, député de Jean-Lesage, avait publiquement appuyé la candidature de M. Laraichi. Malgré ce résultat, c’est M. Lescure, représentant du parti d’Emmanuel Macron, qui a remporté la circonscription d’Amérique du Nord, incluant Québec, avec 54,25 %. Quant à Mme Jennifer Adam, candidate du Rassemblement national, elle a été éliminée au premier tour avec 21,69 % des voix à Québec.

Le plus à gauche

Le Nouveau Front populaire regroupe Les Écologistes, La France Insoumise, le Parti communiste français, le Parti socialiste ainsi que d’autres partis tiers d’extrême gauche comme le Nouveau Parti anticapitaliste. Alors que le RN est souvent qualifié d’extrémiste par les médias québécois, le Nouveau Front populaire ne laisse pas sa place à l’extrémisme avec une école de pensée anticapitaliste assumée.

Ces élections revêtent un caractère particulier puisque, pour la première fois de son histoire, le Rassemblement national de Marine Le Pen et Jordan Bardella est donné vainqueur par la majorité des sondages. La crainte d’un gouvernement d’extrême droite rassemble les électeurs et les partis, de l’extrême gauche au centre politique, qui s’unissent pour contrer la montée du RN.

Victoire surprise du Nouveau Front Populaire, mais !

Contre toute attente, c’est l’alliance de gauche qui a remporté le plus de sièges au second tour des législatives françaises, délogeant la coalition présidentielle d’Emmanuel Macron qui arrivait en tête de l’hémicycle et barrant la route à l’extrême droite. C’est toutefois le Rassemblement national de Jordan Bardella qui a obtenu le plus grand nombre de voix avec plus de 8,7 millions de voix. Du fait des alliances électorales passées entre la gauche et les macronistes, la France se retrouve aujourd’hui avec une distorsion inédite entre le nombre de voix obtenues par les différents partis et le nombre de sièges accordés à l’Assemblée nationale.

Avec 32,05% des voix au second tour, le RN n’obtient que 143 sièges, tandis qu’avec 25,68% des voix, le Nouveau Front populaire obtient 182 députés, dont 74 sièges pour La France insoumise du controversé Jean-Luc Mélenchon. Le parti d’Emmanuel Macron, avec 23,15% des voix, remporte 163 sièges. Les Républicains conservent 46 sièges.

J’aime ça :

J’aime chargement…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Artisans à la 37ème édition des « Rencontres de la pierre » à Junas – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné