Il perd un doigt à cause de sa BMW… mais gagne 1,75 million d’euros ! – .

Il perd un doigt à cause de sa BMW… mais gagne 1,75 million d’euros ! – .
Il perd un doigt à cause de sa BMW… mais gagne 1,75 million d’euros ! – .

Un homme a perdu un pouce à cause du système de verrouillage des portes de sa BMW X5. Il a gagné un procès et… 1,75 million d’euros !

Dans une affaire qui pourrait amener certains propriétaires de BMW à reconsidérer leur amour des belles choses de la vie, le propriétaire d’un X5 2013 a gagné. Il lui manque un centimètre, cependant. Mais il a gagné beaucoup d’argent.

Un pouce de moins, des millions de plus

Un homme est désormais plus riche de 1,9 million de dollars, soit près de 1,75 million d’euros. C’est après avoir remporté un procès contre le constructeur automobile allemand BMW que cet homme a gagné beaucoup d’argent. Godwin Boateng, un ingénieur informatique indépendant, a déclaré queUne porte défectueuse à fermeture douce sur son SUV BMW lui aurait sectionné le bout du pouce. En juillet 2016, Godwin Boateng, un New-Yorkais, a placé sa main droite sur le montant de la portière du conducteur.
La porte a été ouverte d’environ 30 centimètres. Elle s’est ensuite refermée sur son pouce et les chirurgiens n’ont pas pu recoudre le bout du doigt sectionné. Boateng a rapidement poursuivi BMW pour 3 millions de dollars. Il a ensuite affirmé qu’il perdait 250 000 $ par an en revenus en tant qu’ingénieur logiciel indépendant.depuis qu’il a perdu un morceau de son doigt.
BMW a inspecté le X5 de Boateng et a conclu qu’il n’y avait aucun problème avec les portes à fermeture électrique. La société allemande a ajouté que le manuel d’utilisation fournit des avertissements concernant les portes. BMW a également affirmé que « le plaignant savait depuis son enfance qu’il ne fallait pas mettre un doigt ou une partie du corps entre une porte et son cadre pendant qu’elle se ferme. »

La société Propeller est-elle coupable ?

L’affaire a été portée devant les tribunaux. Il y a quelques semaines seulement, un jury a accordé à Boateng 1,9 million de dollars de dommages et intérêts. Bien que BMW n’ait pas été reconnu coupable d’avoir des portes défectueuses, Le jury a néanmoins conclu que la marque était à 100 % responsable de la blessure au pouce de Boateng.
On ignore si BMW compte faire appel du verdict. Dans sa plainte, la victime a fait valoir que les portes « Soft Close » de BMW étaient dangereuses par rapport aux fenêtres. Ils utilisent des capteurs pour détecter si un objet se trouve entre la fenêtre et le cadre.
Il a également affirmé que BMW était conscient des problèmes de sécurité potentiels liés à ses portes. Et ce depuis au moins 2002. La plainte comprenait une description graphique de la blessure au pouce de Boateng. Cela suffisait à prouver que la porte n’avait pas été endommagée. « Il a claqué si doucement qu’il a traversé la chair, les nerfs, les vaisseaux sanguins, les tendons, la musculature et la structure osseuse du pouce droit de Boateng. »

Après le verdict, BMW continue d’affirmer que le véhicule et ses portes sont exempts de défauts. Il reste à voir si cela se traduira par des changements de conception futurs.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Près de Lyon. Ce village veut battre deux records absurdes et a besoin de bénévoles – .
NEXT Prévisions météo pour le dimanche 21 juillet 2024 à Lorient et ses environs – .