Les étudiants de Bastia se réjouissent des résultats – .

Les étudiants de Bastia se réjouissent des résultats – .
Les étudiants de Bastia se réjouissent des résultats – .

Devant les grilles du lycée Montesoro de Bastia, tout comme dans les 3 750 autres établissements de France, la pression se lit sur les visages des adolescents, lundi 8 juillet. Et pour cause, c’est ce jour-là que des centaines de milliers d’élèves (718 400) découvrent les résultats de leur examen du baccalauréat. A 14 heures, et après quelques longues minutes d’attente, le portail de l’établissement s’ouvre enfin pour laisser entrer la foule de lycéens impatients. Devant les panneaux d’affichage des résultats, les futurs élèves hurlent leur joie et laissent éclater leur chagrin. Certains sont accompagnés d’un proche, d’un parent ou d’un ami.

Lucie, venue dans l’espoir de retrouver son nom sur la liste des admis, ne cache pas son plaisir dans l’enceinte de l’école. « J’ai eu 11, pas de mention, mais je suis quand même content, c’est fait ! » raconte-t-elle aux côtés de sa sœur qui est là pour la soutenir. Très stressée à son arrivée, la future étudiante en immobilier compte désormais profiter de son été. Pour Petru, le bonheur est immense. Serrant ses camarades dans ses bras, le jeune homme vient d’obtenir son baccalauréat en études générales. « J’ai été admis, ça me suffit. J’avais des appréhensions pour la philosophie, mais maintenant ça va… » explique-t-il avec un large sourire. Pour lui, l’année universitaire 2024-2025 rimera avec études supérieures, avec pour objectif de devenir entraîneur sportif.

Alors que de nombreux étudiants se satisfont d’une admission traditionnelle, Mohamed, venu récupérer son diplôme avec son camarade Aurélien, est déçu. « J’ai eu 11,96/20, je visais une mention, donc à 0,4 point, c’est frustrant »se plaint-il, néanmoins soulagé d’avoir terminé ses trois années de lycée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV À Saint-Pierre, il frappe sa femme handicapée, la jugeant à demi-mot responsable
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné