nouveaux accès, stationnement payant, quels projets pour le Pic Saint Loup ? – .

nouveaux accès, stationnement payant, quels projets pour le Pic Saint Loup ? – .
nouveaux accès, stationnement payant, quels projets pour le Pic Saint Loup ? – .

Par

Gil Martin

Publié le

7 juillet 2024 à 09:29

Voir mes actualités
Suivez Metropolitan

Parallèlement à la présentation de la saison estivale du Grand Pic Saint-Loup, Pascal Vallet, le directeur de l’office de tourisme de l’intercommunalité qui regroupe 36 communes et plus de 50 000 habitantsdiscute des projets importants concernant les principaux sites naturels de la région, notamment Pic Saint-Loup, l’Hortus et le Ravine des Arcs.

Éviter la surpopulation

Le défi pour la communauté est pour mieux gérer les flux de visiteurs sur ces sites fragiles et protégés, et notamment le Pic Saint-Loup « où certains jours plus de 2 000 personnes sur les sentiers », rappelle le professionnel du tourisme qui confirme qu’un tel phénomène surpeuplement se produit également sur les sentiers menant au ravin des arcs. « À l’avenir, il faudra éviter la surpopulation sur ces sites naturels sensibles « Nous travaillons sur leur accessibilité : pour mieux protéger ces sites naturels, il faut maîtriser les flux de randonneurs », précise Pascal Vallet.

> Le Pic Saint-Loup a reçu la consécration suprême en 2021, en remportant le concours national « mon GR préféré ». Aujourd’hui, quatre boucles autour du Pic Saint-Loup permettent de gravir la montagne qui culmine à 658 mètres en traversant des villages, et même les gorges de l’Hérault.

6 millions de visiteurs transitent chaque année par le territoire du Grand Pic Saint Loup… (©Grand Pic Saint Loup)
Vidéos : actuellement sur News

« Si nous créons des parkings payants, il faudra prévoir des équipements pour les accompagner : toilettes, buvettes, etc. Nous y réfléchissons. »

Pascal Vallet
Directeur de l’Office de Tourisme du Grand Pic Saint-Loup

La vision de la collectivité peut se résumer ainsi : « Il faut réguler pour moins de monde, mais mieux ! Nous y travaillons dans le cadre du Plan Massif », explique Pascal Vallet. L’une des pistes de réflexion consiste à mieux gérer l’accès aux sites en réaménageant les zones de stationnement existant dans les stationnements payants.


Un autre accès au Pic Saint Loup ?

Aujourd’hui, les parkings gratuits de l’Hortus ou de Cazevieille, et celui du Ravin des Arcs, à Notre-Dame-de-Londres atteindre régulièrement la saturationpris d’assaut par les randonneurs, les vététistes et les amoureux des falaises : « Si on fait des parkings payants, il faut des aménagements pour aller avec : toilettes, buvettes, etc., explique le directeur : on y réfléchit. »

Redécouvrez le château de Montferrand

Une autre idée à explorer : « Nous étudions la possibilité d’une nouvelle aire de stationnement à Saint-Mathieu-de-Tréviers pour gravir le Pic Saint-Loup. Cela permettrait de soulager Cazevieille et d’offrir un itinéraire permettant aux randonneurs de découvrir lors de leur ascension Château de Montferrand, niché sur les crêtes, qui est en train de rénovation. Le premier rempart a été dégagé, un tailleur de pierre travaille actuellement sur le chantier. C’est magnifique.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actualité.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV campagne législative et « nénuphars » sur le Gardon – .
NEXT Météo. Première vague de chaleur en France… avant les orages et une nouvelle baisse des températures – .