Il y a 25 ans, Johnny Hallyday « allumait le feu » au stade de la Licorne à Amiens – .

Il y a 25 ans, Johnny Hallyday « allumait le feu » au stade de la Licorne à Amiens – .
Il y a 25 ans, Johnny Hallyday « allumait le feu » au stade de la Licorne à Amiens – .

Pour inaugurer un stade portant le nom d’un animal mythique, il fallait une personnalité tout aussi mythique. Le 7 juillet 1999, il y a 25 ans jour pour jour, Johnny Hallyday baptisé le stade de la Licorne avec un concert devant 13 000 personnesPascal Pouillot, alors président de l’Amiens SC, se souvient de cette soirée particulière.

«Je n’avais pas eu d’idées aussi ambitieuses, il reconnaît aujourd’hui, et j’ai pensé à Yannick Noah que je connaissais.« La mairie d’Amiens, très impliquée dans la construction de la Licorne (projet initié par le maire de l’époque, Gilles de Robien), a proposé d’inviter l’idole des jeunes… qui a accepté ! »Il avait un trou dans son emploi du temps” s’amuse Pascal Pouillot, persuadé que le projet a plu au chanteur.

Un public très chaud

«Il avait fait beaucoup de choses mais pas encore cela. [inaugurer un stade, ndlr] et il ne l’a plus jamais fait. C’est un gars fait pour ce genre d’endroit, il n’est pas fait pour jouer dans un sous-sol ou dans l’arrière-salle d’un bar.« Vous pourriez penser que Faire venir Johnny ici est un défi logistiquemais Pascal Pouillot n’en garde pas de mauvais souvenirs : «Il y a toujours le problème des hôtels, des restaurants, des vestiaires et il y avait des douches au stade ! Mais lui et son équipe étaient très cool et voulaient participer à cette fête.«

«Génial“, “un très beau moment humain“, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier l’ancien président de l’ASC. Johnny Hallyday a interprété ses plus grands succès devant plus de 13 000 personnes : Carole, reviens le soir, allume le feu. Pascal Pouillot est toujours impressionné par «Ce garçon qui sait enflammer les foules« devant un public »très chaud« . «C’est la preuve que ce qu’on dit des Amiénois est souvent faux car il y avait des gens extraordinairement enthousiastes et participatifs.” note-t-il.

Des traces dans les esprits… et sur la pelouse

Il est fier d’avoir offert «un très beau cadeau” verser une enceinte qui restera marquée pendant un certain temps par l’événement. En fait, la pelouse «bien brûlé« à cause de la scène et des installations matérielles de l’artiste. »Ce n’est pas le genre de gars qui voyage léger.” plaisante Pascal Pouillot. Il n’a jamais pu organiser un concert comme celui-là, même si, l’année suivante, il pense faire venir Joe Cocker, qui se produira finalement au Cirque Jules-Verne.

Pour mémoire, le 7 juillet 1999, la première partie du concert de Johnny Hallyday était assurée par la chanteuse Larusso, surfant sur la vague de sa reprise du tube Tu m’oublieras.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le business des flux migratoires – .
NEXT Quel temps fera-t-il à Meaux et ses environs le dimanche 14 juillet 2024 ? – .