L’autoroute 50 « dangereuse et mortelle »

L’autoroute 50 « dangereuse et mortelle »
L’autoroute 50 « dangereuse et mortelle »

Les nouvelles mesures visant à améliorer la sécurité sur l’autoroute 50 jusqu’à son élargissement complet prévu en 2032 ne « représentent pas la solution tant espérée » par la population de l’Outaouais et des Laurentides.


Publié à 01:37

Mise à jour à 6h00



C’est du moins la réaction du député libéral de Pontiac en Outaouais, André Fortin, aux mesures dévoilées pour la première fois en La presse puis confirmé par le gouvernement de la CAQ, vendredi, par voie de communiqué.

Les travaux d’installation de barrières de sécurité sur les tronçons les plus dangereux de l’autoroute 50 devraient débuter à l’automne 2025, a annoncé la ministre des Transports du Québec, Geneviève Guilbault.

D’ici là, à partir de cet été, la surveillance policière sera renforcée, notamment dans les zones où le risque d’accident est le plus élevé. Des radars photo mobiles seront également installés d’ici la fin de l’année.

Selon la ministre Geneviève Guilbault, cette annonce répond « de façon concrète et rapide aux attentes de la population en matière de sécurité routière sur l’autoroute 50 ».

Son collègue à la Coalition avenir Québec (CAQ) et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, a insisté de son côté sur le fait que son gouvernement «travaillait deux fois plus fort» pour sécuriser rapidement des tronçons d’autoroute à voies contiguës.

Le gouvernement de la CAQ s’est déjà engagé à élargir toute la longueur de l’autoroute à quatre voies, tout en prévenant que cela pourrait prendre encore huit ans (2032).

La principale liaison routière entre la grande région de Montréal et Gatineau, sur la rive nord de la rivière des Outaouais, est considérée comme dangereuse par les experts, dont un coroner qui a enquêté sur plusieurs accidents mortels qui s’y sont produits au cours des 11 dernières années, révèle notre enquête publiée vendredi. Des voies adjacentes sont présentes sur environ 94 des 158 km de cette autoroute.

Améliorations proposées aujourd’hui [vendredi] Les mesures proposées par la ministre Guilbault, bien qu’utiles, demeurent temporaires et ne représentent pas la solution tant espérée par de nombreux résidents de l’Outaouais et des Laurentides.

Le député libéral André Fortin

Accélérer l’élargissement, « c’est la priorité », dit-il. « La vraie solution reste l’élargissement de l’autoroute, et à ce niveau, les améliorations tardent », déplore l’élu libéral.

La CAQ doit prendre « des engagements précis sur l’accélération des prochaines phases de l’agrandissement avec un échéancier clair pour chaque tronçon », conclut le député de l’opposition officielle.

« Une opération de relations publiques », accuse le PQ

L’annonce de vendredi « a toutes les allures d’une opération de relations publiques pour limiter les dégâts de la part du gouvernement et masquer son indolence dans le dossier depuis six ans », a déclaré le porte-parole du Parti québécois (PQ) en matière de transports et député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau.

Le député péquiste accuse le gouvernement de François Legault de ne pas avoir de « plan global, comme il l’avait lui-même réclamé en 2016 ». Dans un communiqué de presse de 2016, alors que la CAQ était dans l’opposition, le parti de Legault accusait les libéraux, alors au pouvoir, de ne pas avoir de « plan précis » pour rendre l’autoroute plus sécuritaire. La CAQ écrivait que les libéraux « dormaient sur l’accélérateur » alors que les accidents mortels se poursuivaient.

Le PQ demande au gouvernement actuel de « répondre aux recommandations du coroner Langelier », puisqu’il s’agit « d’un enjeu de sécurité important ».

Depuis sa première enquête en 2013 sur un accident mortel sur l’autoroute 50, la coroner Denyse Langelier recommande l’installation de glissières de sécurité pour séparer les voies où la circulation va en sens inverse.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Contrat de 840 000 € pour lutter contre la pauvreté dans trois quartiers prioritaires de Béziers – .
NEXT Qatar Airways va fermer son vol direct Toulouse – Doha fin septembre – .