C’est parti pour « Vienne et Gartempe à vélo » ! – .

C’est parti pour « Vienne et Gartempe à vélo » ! – .
C’est parti pour « Vienne et Gartempe à vélo » ! – .

Le jeudi 4 juillet 2024, à la Maison des services de Montmorillon, le conseil communautaire de Vienne et Gartempe s’est réuni pour diverses délibérations. Après l’adoption du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (Plui), le principal sujet de la soirée a été l’adoption du schéma directeur cyclable « Vienne et Gartempe à Vélo ».

« Développer un réseau cyclable pour les déplacements quotidiens »

« L’objectif de ce schéma directeur vélo est de développer l’usage du vélo et son écosystème en fournissant un outil stratégique pour les dix prochaines années, présente Nathalie Tabuteau, maire de Moulismes. L’objectif est, à terme, de développer un réseau cyclable de 533 km pour les déplacements quotidiens, d’aménager les centres-villes en améliorant les possibilités de stationnement des vélos, de développer les services de location de vélos et d’accompagner le changement et la diffusion de la culture vélo.

Malgré quelques réticences de la part de certains membres : « Occupons-nous d’abord de la réfection de nos routes existantes » ; « Ces nouveaux aménagements représenteront un coût supplémentaire pour nos communes » ; « Tous les déplacements professionnels entre communes ne peuvent pas se faire à vélo », Le plan directeur cyclable a été approuvé à la majorité.

Augmentation du prix des titres de transport

La Région Nouvelle-Aquitaine a informé la CCVG (Communauté de communes de Vienne et Gartempe) d’une augmentation des tarifs du transport à la demande au 1est Septembre 2024. Le billet simple passe à 2,50 € et l’aller-retour à 4,50 €. La gratuité reste valable pour les vétérans, les enfants de moins de 4 ans et pour les détenteurs de la carte de réduction. La tarification solidaire reste inchangée à 0,40 €.

Le conseil communautaire a également approuvé le dispositif du « permis de location » dans le cadre de l’opération de revitalisation du territoire. Ce permis a deux objectifs : il oblige le propriétaire à déclarer à la collectivité la location d’un bien dans un délai de quinze jours et à délivrer une autorisation préalable de location si l’hébergement ne porte pas atteinte à la sécurité et à la santé publiques. « L’objectif est de lutter contre les marchands de sommeil et d’interdire les logements insalubres »déclare Bernard Blanchet, maire de Montmorillon.

Autres délibérations

Renouvellement du classement qualité tourisme de l’office de tourisme Sud-Vienne Poitou. Cession de terrain sur la ZAE la Barre à Montmorillon, vente de terrain sur la ZAE les Clairances à Lussac-les-Châteaux au profit de la SARL l’Univers du jardin. Vente future du centre d’éducation fermée du Vigeant au profit de l’Institut Don Bosco. Demande de subvention à la Région Nouvelle-Aquitaine pour des travaux d’urgence (toiture, portail) sur l’ancien hôpital de Montmorillon. Reconnaissance d’intérêt communautaire du gymnase de Saint-Savin.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La Flottille, située dans le parc du Château de Versailles, se réinvente – .
NEXT Comment le Tour de France passe par Béziers – .