Derrière les Remparts, danses et musiques bretonnes résonnaient au-delà du jardin de l’Évêché.

Jeudi 4 juillet au soir, dans le cadre de la programmation Derrière les Remparts, organisée par l’association des bagadoù et cercles celtiques de Quimper, le bagad Kemper et le cercle méderien de Penhars se sont produits à l’Éphémère, dans le jardin de l’Évêque, pour le plus grand bonheur des nombreux spectateurs venus.

Les musiciens ont enthousiasmé le public de l’Éphémère, le jeudi 4 juillet.

Les danseurs du cercle méderien de Penhars ont raconté sur scène, à travers leur nouveau spectacle empreint de poésie, le dur labeur des marins et le quotidien des femmes restées à terre, au rythme des gavottes, des montagnes, du bas-Léon ou d’un avant-deux de travers. Ils ont été chaleureusement applaudis pour cette très jolie mise en scène.

Le bagad Kemper était présent dans ses trois formations : le bagadig, le bagad Glazik et le bagad Kemper, montrant ainsi au public tout le travail que représente la formation des jeunes musiciens.

Le cercle des Penhars Médériens au jardin de l’Evêque le jeudi 4 juillet.

La cinquantaine d’artistes présents sur scène ont, par la puissance de leurs instruments, interprété marches et mélodies au son des cornemuses, des bombardes, des caisses claires, provoquant l’enthousiasme et le respect des spectateurs pour ce magnifique ensemble instrumental, sacré champion de Bretagne à 23 reprises.

Les danseurs du cercle Mederien Penhars saluent un public enthousiaste.

Le programme d’été

D’autres événements Derrière les Remparts sont programmés tout au long de l’été : les 11 et 25 juillet avec Danserien Kemper et Bagad Ar Re Goz ; le 1er août avec Mederien Penhars et Bagad Penhars ; le 8 août avec Les Korriganed Ar Meilhoù Glas et Bagad Ar Re Goz ; et le 22 août avec Korriganed Ar Meilhoù Glas et Bagad Saint-Patrick.

Ces groupes seront également présents lors des différentes manifestations du Cornouaille Festival.

Pratique

Derrière les Remparts : dans le Jardin de l’Evêque, de 19h à 23h Entrée gratuite. Bar, crêpes sur place.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le « médecin pour tous » Yves Grandbesançon a désormais une place à son nom à La Ciotat.
NEXT drones ou feux d’artifice, pourquoi choisir ? – .